♣ Rêverie ♣


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tsumade Y. Nameo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsumade Y. Nameo
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 23
† Club : Tu me regardes
† Age Du Perso' : 18 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: aucun pour le moment
Chambre/Logement: idem
† Relations:

MessageSujet: Tsumade Y. Nameo   Sam 11 Oct - 21:30

Personnages:

☆ Nom: Nameo (elle a pris le nom de sa mère)
☆ Prénom: Tsumade Yoruichi
☆ Age: 18 ans tout juste
☆ Classe: Quatrième
☆ Nationalité: Anglaise
☆ Orientation Sexuelle: bis
☆ Groupe: Relax.

☆ Histoire : C'est à treize ans à peine que Tsumade rentra dans la section B du FBI, son père étant à la tête de ce groupe d'espions travaillant pour leur nation, l'Ecosse. La fillette découvre alors sa véritable identité, elle n'est pas orpheline et vient bien du Japon. Du côté de sa mère en tout cas, Edward Lumbsen est écossais.

Les onze dernières années ont été les pires pour Tsumade : née sous x, elle enchaîna orphelinat et famille d'accueil, sans trouver sa place dans chacune d'elles. Mais rien n'est comparable, la douleur de ne pas savoir qui sont ses parents prend de l'amplitude année en année. Elle s'imaginait toutes sortes de choses, des films plus insolite les autres que les autres. Mais la jeune fille était souvent qualifiée de 'rêveuse' ou 'lunatique', on lui cassait ses rêves, lui disant que ses géniteurs étaient tout simplement trop pauvres pour l'élever, ou bien juste pas intéressés par elle. Les déceptions et chagrins s'enchaînèrent, pourtant Tsumade ne perdait pas espoir. Au fond d'elle, elle savait qu'ils viendraient la chercher, un jour.
Cependant, les autres enfants, peut-être par jalousie ou par simple méchanceté, avaient toujours à redire sur ses propos.

"Si ça se trouve, mon père, il est riche, disait-elle. Ou bien musicien, ou alors il travaille dans un cirque... Ce serait pour ça qu'ils peuvent pas s'occuper de moi..."

La demoiselle était à la fenêtre, un soir de printemps, où les feuilles redevenaient vertes et les fleurs à donner de leurs parfums. D'autres orphelins l'accompagnaient, un d'entre eux soupira et lui répondit :

"Ou c'est des paumés d'la vie qui s'en foutent de toi."

La fille aux cheveux noirs la fixa du regard longuement avant de décréter :

"T'en sais rien t'façon."

"Toi non plus j'te signale !"

La petite Tsumade partie en courant dans le jardin, où elle trouva un moment de solitude gratifiant. Depuis longtemps elle s'isolait, pour avoir un instant de réflexion, sans perturbation extérieure.

Your Dad is rich and your Ma is good looking... Little Baby, don't you cry...

Ils étaient bêtes, ils ne savaient pas ce qu'ils disaient. Ils étaient, juste, bêtes...

La joie de la jeune fille fut immense lorsque Keicha la prit dans ses bras, tendrement, comme la mère dont elle avait toujours rêvé. Un renouveau naissait en elle, enfin elle pouvait connaître, comprendre sa famille.

"je sais que j'ai treize ans de retard, lui annonça-t-elle, mais comprend que ton père et moi ne pouvions pas faire autrement."

"Je comprends maman."

"Ho... Ma chérie !"

Encore un enlacement et quelques larmes avant de passer à autre chose.

"Je te présente Sayuki, ma nièce, donc ta cousine."

Avec un grand sourire, une autre brune avança vers elle.

"Bonjour Tsumy' !"

C'était la première fois que quelqu'un lui donnait un surnom. L'émotion prit la place à tous autres sentiments, la joie débordée en elle-même et elle dit, très solennellement, « c'est le plus beau jour de ma vie ».
Le bonheur était complet.

The answer, my friend, is blowing in the wind...

Tsumade avait revêtu sa plus belle robe, celle rouge avec le ruban d'or, qui se nouait à la taille. Son quinzième anniversaire s'annonçait grandiose. Un petit tour devant la glace puis un sourire satisfait. Ses cheveux noirs tombaient dans son dos, il fallait faire quelque chose de ça... Son regard se posa sur la coiffeuse et elle y prit sa brosse à cheveux. Quelques noeuds résistaient encore, mais plus pour très longtemps. La demoiselle s'était tellement prise au jeu qu'elle ne remarqua pas sa mère, adossée à la porte de la chambre.

"Tu es magnifique, ne t'inquiètes pas pour cela."

"Ha, maman ! aide-moi s'te plait."

"S'il te plait, la reprit-elle. Oui, tout de suite."

Tsumade soupira, mais ne broncha pas plus que ça. Sa mère était ainsi, elle n'allait pas la changer, même si ça pouvait, parfois, être pénible.

Une fois la coiffure faite, elle se considéra dans le miroir. Oui, c'était pas mal.

"Bon, je vais à la réception, annonça-t-elle, tu m'accompagnes ?"

"Si tu veux ma chérie."

Les deux femmes arrivèrent à la fête, ou les sourires les accueillirent. Une pluie de bonnes paroles furent adressées à la jeune fille, mais celle-ci préféra s'écarter un peu de monde. Elle trouva son bonheur sur une chaise, installée près du buffet, là où personne ne l'attendait. Être la fille du patron n'était pas tous les jours faciles : il y avait ceux qui ne s'approchaient d'elle que pour lui plaire, ceux qui l'insulté à cause de ses faits et gestes, et encore d'autres... Tsumade passa sa main sur son collier tout neuf et soupira pour la seconde fois de la soirée.

"Toi aussi tu t'ennuies ?"

Une voix masculine, elle tourna la tête vers son interlocuteur, un peu déboussolée par cette approche. Ne savait-il pas qu'elle était l'hôte d'honneur ? Qu'elle était la fille du patron ? Etait-il un agent ?
Une foule d'autres questions lui passèrent par la tête, mais décida, comme toute réponse, de sourire.

"Ha ! Désolé, je ne me suis pas présenté : Daniel Holmes, nouvel agent de ta section. Mais appelle-moi Dany."

Il lui rendit son sourire. Alors, il savait qu'elle était un agent de la section B... Remarque, ce n'était pas bien dur à trouver, il n'y avait pas d'autres invités d'autres sections.

"Et toi ? reprit-il, comment tu te nommes ?"

"Tsumade... Lumbsen."

Il eut un petit mouvement de recul et son sourire s'effaça.

*J'en étais sûre...*

"Bon anniversaire alors ! lança-t-il."

"Tu continus à me parler ?"

"Pourquoi devrais-je faire autrement ? Tu es juste la fille d'Edward, t'es pas un montre. Au contraire, tu es très mignonne."

Tsumade se sentit rougir.

"M...merci."

"Pas d'quoi. (Il prit un petit-four et lui en tendit un autre) Tu en veux ?"

"Oui, merci (elle le prit) Tu faisais quoi avant le FBI ?"

La conversation continua ainsi, jusqu'à l'apparition de Sayuki.

"Allons bon, Dany, tu dragues ma cousine ?"

"Ha ! répondit-il, Sayu ! Toujours à t'imaginer des choses, hein ?"

"Vous... Vous connaissez ? demanda Tsumade d'un air étonné."

En effet, Daniel et Sayuki avaient déjà discuté, ils avaient même fait une mission ensemble. Tsumade reprocha à sa cousine de ne lui avoir rien dit. Celle-ci répondit « et bien, je n'en voyais pas l'utilité... J'aurais dû ? ça t'intéresse tellement ? ». Le trio rigola.

Ils parlèrent pendant toute la fin de soirée, une complicité naissait entre eux.

"Bon, annonça Sayuki, moi je rentre dans mon humble chambre, je suis crevée."

"Moi aussi, répondit Tsumade."

"Je vous raccompagne les filles ?"

Après un regard entre les deux demoiselles, elles acquiescèrent. La chambre de Sayuki était la plus proche, les deux autres restèrent donc seuls jusqu'à celle de Tsumade. Une fois la porte devant eux, ils se dirent au revoir :

"hé bien, commença-t-elle, c'était une très bonne soirée, à demain..."

"Oui, magnifique soirée."

Daniel s'approcha d'elle afin de l'embrasser, mais Tsumade détourna la tête. Avec un petit sourire, elle lui fit un câlin et rentra dans sa chambre. Elle soupira et se jeta sur son lit.

Pendant ce temps, le garçon reprit sa marche vers sa pièce. Il fut vite arrêter par Sayuki, qui avait tout observé.

"Hey ! lança-t-elle à son attention, elle te plait ?"

"Hmm..."

"Je pense qu'elle t'aime aussi - t'as pas vu comment elle te regardait - mais tu vas trop vite."


Dernière édition par Tsumade Y. Nameo le Dim 12 Oct - 14:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-brittonie.forumactif.org/
Tsumade Y. Nameo
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 23
† Club : Tu me regardes
† Age Du Perso' : 18 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: aucun pour le moment
Chambre/Logement: idem
† Relations:

MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   Sam 11 Oct - 21:51

La jeune fille lui fit un clin d'oeil et fila se coucher, il était plutôt tard.

Les jours défilèrent et se ressemblèrent, un jeu de séduction s'était installé entre les deux jeunes gens, sous le regard confiant de Sayuki, jusqu'à ce qu'ils sortent réellement ensemble. Désormais, Tsumade avait tout ce qu'il lui manquait avant : une famille, des amis, un job, un amour... Lors de ses heures de solitude, elle repensait à toutes ces choses, à son enfance. Au jardin de l'orphelinat... Elle avait, en fin de compte, raison : ses parents étaient exceptionnels, le FBI... Personne n'aurait imaginé ça, à l'époque ! Maintenant, elle en riait... Des larmes de malheur transformées en larmes de joie. Oui, de la joie de vivre envahissait tout son esprit, ni plus ni moins. La jeune fille de seize ans voulait tout voir, avancer dans sa vie, une hâte qu'elle allait satisfaire, au fur et à mesure.

" Le suspect rentre dans le café, il est armé."

La voix de Daniel résonnait dans la petite radio, au QG de la section B du FBI.

"Ok chéri."

"Pas au travail Tsumy'."

"Ok chéri."

Un rire à l'autre bout du fil, puis plus rien.

"Attends, dit-il. Un truc louche."

"Genre ?"

"Genre... (paan) j'interviens !"

"Fais gaffe !"

Tsumade mordillait sa lèvre inférieure.

*Et je fais quoi dans cette situation, moi... Ha... Purée !*

Elle prit le combiné du téléphone, tapa le numéro de son père et attendit.

"Papa... Oui, c'est moi... Dany a coupé la liaison radio, est entré dans le café et depuis, plus rien... Il a dit : ''Un truc louche.'' Je lui ai demandé quoi, comme toute réponse, il a dit ', ''j'interviens''. Qu'est ce-que je fais ?! ... Quoi ?! je vais dans ma chambre et j'attends ?? ... Bon, Ok."

Elle sortie de la pièce et rejoignit sa chambre.

Dans sa chambre, Tsumade était assise sur son lit. Peu inquiète, elle se brossait les cheveux : des missions telles, ils en avaient vues d'autres. Soudain la porte s'ouvrit, elle voulut protester mais...

"Hey !!! Vous pourriez... Fra...pper... Qu'est ce qui se passe ?"

Elle se leva, déposa sa brosse sur la coiffeuse et avança vers le groupe de personne à l'entrée de la pièce. Sayuki fut la première à se déplacer, elle mit sa main sur son épaule et lui dit, d'une voix chevrotante :

"Tsumy', ma cousine... Faut que tu sois forte..."

"Daniel, enchaîna son père avec lenteur, est... S'est fait tiré dessus."

Le visage de Tsumade afficha une expression d'horreur, tandis que le patron du FBI continuait de parler.

"Il est... Mort... Je suis désolé, mon amour, je savais que tu étais proche de lui."

Il y eut un moment de flottement, un silence lourd. Elle le fendit en criant au désespoir.

"Non !! C'est impossible !!"

Elle dégagea la main de sa cousine et se retourna, à genoux près de son lit.

"Partez ! Laissez-moi seule !!"

Les pleurs avaient pris le pas sur tout et d'un geste las, elle leur fit signe de partir. Ils s'exécutèrent.

Pendant deux bonnes heures, Tsumade exprima son chagrin en pleurant, sans arrêt, relaçant les deux ans passés en sa compagnie. À 17 ans, elle ne savait plus qui elle était, pourquoi vivait-elle, ni dans quel sens tournait la terre. Rien n'exister plus autour elle.

Si un jour la vie t'arrache à moi
Si tu meurs que tu sois loin de moi
Peu m'importe si tu m'aimes
Car moi je mourrai aussi.


"Sayu... C'est trop dur... Je peux pas..."

"Si, viens avec moi à son enterrement. Tu le peux, pour lui dire au revoir, une dernière fois."

"Son rire... Il a ri, à la radio... C'était la dernière fois... Sayu, j'y crois pas, pas Daniel... Dany... Mon Dany..."

Sayuki baissa la tête, cachant encore quelques larmes, qu'elle essuya d'un revers de manche. Elle prit la main de sa cousine et l'entraîna au lieu de l'enterrement.

La cérémonie était pesante, Tsumade s'étonna de ne pas croiser les parents de Daniel. Elle remarqua ainsi qu'elle ne connaissait pas grand chose de sa vie. Deux ans de bonheur, foutus en l'air, à cause de... De qui ?

"Sayu, chuchota-t-elle, c'est qui, qui a fait ça ?"

"On ne sait pas, il s'est enfui, le seul qui l'a vu, c'était lui..."

"Pourquoi il est parti sans caméra sur lui..."

Tsumade prit sa tête dans ses mains, les coudes sur les genoux, assise dans l'église. Elle n'était même pas croyante. Mais si elle l'avait été, il ne serait pas mort ? Trop de questions allaient et venaient, presque insupportable.

Les deux cousines se retrouvèrent dehors. Elles étaient vêtues de noir, Tsumade portait une longue robe munie de quelques dentelles, tandis que Sayuki se montrait plus simple avec un tailleur.

"Ils vont tout faire pour retrouver le tueur."

"Ce sera pas assez. Je vais aussi fouiller de mon côté."

"Non, ne fait pas ça, profite de ta vie comme il aurait voulu que tu fasses."

"Je ne peux pas me croiser les bras alors que je suis au FBI et que l'enquête n'avance pas !"

Sayuki baissa la tête, elle savait bien que rien ne pourrait la retenir.


"Non !"

"Papa !! Pourquoi ? Je veux faire cette enquête !"

"Tu es trop touchée, ton jugement en sera influencé."

"Pff..."

Tsumade restait sur son banc, celui du jardin de l'orphelinat. Elle y était retournée, comme si un retour au passé arrangerait tout. Au moins, elle pouvait réfléchir loin des bureaux du FBI. Que faire ? Une larme coula lentement sur sa joue, en silence. Le gouffre s'ouvrait à la jeune fille et elle allait faire le grand saut, dans le vide, pour le retrouver.

* Je veux mourir... Non, je ne peux pas. Il me faut une autre solution... Il faut que... Je...*

Soudainement, elle se leva. Où pouvait bien être Sayuki à cette heure ?

Je viens te dire que je m'en vais, tes larmes n'y pourront rien changer.

Kayleigh trouva sa cousine au centre d'information de la section. Apparemment, elle fouillait sur le meurtrier mystère, ce qui fit sourire la jeune fille. Un des premiers sourires depuis longtemps.

"Tout s'arrange, tu souris maintenant !"

"Ouais, il faut que je te parle. Viens, pas ici."

Elles se déplacèrent jusqu'à la chambre de Sayuki. Les couloirs étaient tranquilles, peu de monde circulaient à cette heure dans les appartements du personnel. Ça arrangeait plutôt bien Kayleigh, elle ne tenait pas à être vue.

"Je quitte le FBI."

"Quoi ?! Mais... Tu... Tu peux pas !!"

"Bien sûr que si. J'ai prévu de m'enfuir, pas encore tout de suite : je veux trouver notre assassin. Je retourne dans le pays de Maman. Si tu veux venir..."

"Non, ma place est ici. Et tu vas te débrouiller comment ?"

"Je sais pas encore, je pense entrer dans un internat, ou un truc comme ça. Je sais parfaitement bien parler le japonais, j'aurais pas de mal."

"Fais ce qui te plait."

Sayuki sortit de la pièce, prétextant qu'elle avait encore du travail à faire. Dans sa voix, on pouvait sentir de la tristesse ainsi que de la déception.

Tsumade, dans le parc de Knox Road, écrivait sa lettre d'adieu. Elle n'avait jamais excellé dans l'écriture, ainsi ne savait-elle pas comment s'y prendre. Par quoi commencer ? ''Je pars parce que j'en ai marre et que je me sens en insécurité'' ? C'était peut-être un peu direct...

Une heure s'écoula pour avoir un résultat correct. La jeune fille promena son regard dans le parc, beaucoup de monde venaient à cette heure, avec leurs enfants. Elle, elle n'en aurait jamais de son bien-aimé. Un relent de tristesse l'ébranla, si bien qu'elle sortit du parc les larmes aux yeux. Comment pouvait-elle vivre maintenant, sans la personne pour laquelle elle aurait tout donné ?

Pour se changer les idées, peut-être même pour oublier, elle décida d'aller faire un tour en boîte de nuit. Ils y en avaient plein à Edimbourg, pas toutes très reluisantes et réglos, mais bon. Tsumade entra dans une, mais on la refusa.

* Et merde, j'ai pas 18 ans...*

La demoiselle usa de ses quelques charmes et pu entrer à la quatrième tentative. Dans sa poche, il y avait toujours le petit bout de papier. Elle le sentait à chacun de ses mouvements, pour lui rappeler qu'il fallait le donner à ses parents... À Sayuki... À sa famille.

"Encore un verre, serveur. Merci"

Sa famille qu'elle avait tout fait, tant espéré toutes ces années, pour la rencontrer. Et maintenant, Tsumade la fuyait. Quelle ironie !

"La même chose, serveur. Merci."

Pendant ce temps, Sayuki restait sans bouger dans sa chambre. Les genoux repliés contre sa poitrine, elle était assise sur son lit. La petite pièce lui paraissait si vide... Ou peut-être était-ce son coeur ? Les deux personnes auxquelles elle tenait n'étaient plus là. Tsumade allait partir, Daniel l'était déjà. Devait-elle réellement rester ? Ou partir, elle aussi ?

Sayuki s'allongea, sur le point de s'endormir quand... Tsumade déboula, complètement saoule.

"Hey, Sayu ! ça va ?"

"Pas toi, viens t'asseoir."

"Pas besoin, je suis très bien... (Elle faillit tomber) ... Debout..."

"Fait comme tu veux."

Tsumade vint à côté d'elle, finalement. Elle lui tendit du papier et s'en alla.

Sayuki regarda la lettre, un instant, sans savoir qu'en faire. Au bout d'un moment, elle se décida et l'ouvrit.

Coucou petite Sayu,

Tu ne me pardonneras peut-être pas, mais j'aimerais l'espérer. Je sais que je te laisse seule, mais ici, il y a trop de souvenir, je ne peux pas continuer à vivre avec son odeur, sa présence invisible partout autour de moi. J'ai besoin de changer d'air, de me refaire une vie. Il le faut, sinon je vais craquer, psychologiquement.

Je te charge de le dire à mes parents, je n'ai pas pu leur écrire, j'avais trop mal. Et puis toi, ma cousine adorée, tu me comprends mieux qu'eux. Tu sauras trouver les mots justes, j'en suis sûre.

Je n'oublierais jamais nos moments de complicité, je ne t'oublierais jamais toi, ni lui, vous êtes ma famille, celle dont j'ai toujours rêvé. Excuse-moi, je ne vais pas faire de long roman, je ne suis pas assez douée pour cela. Ce sont juste quelques mots d'adieu, comme beaucoup d'autres, certainement un peu maladroits.

Je vais te faire souffrir, j'en ai conscience, mais je t'en pris, pardonne-moi. Je t'aime.

Tsumade.


Dernière édition par Tsumade Y. Nameo le Sam 11 Oct - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-brittonie.forumactif.org/
Tsumade Y. Nameo
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 23
† Club : Tu me regardes
† Age Du Perso' : 18 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: aucun pour le moment
Chambre/Logement: idem
† Relations:

MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   Sam 11 Oct - 21:55

Des larmes tachèrent le papier. Oui, elle allait souffrir, tellement...

Tsumade, le lendemain, fit sa valise. Un mal de tête aigu la tenait, mais elle ne se laissa pas faire. Trop de choses se jouaient à présent. Sa valise faite, elle la prit et inspira un bon coup. C'était celle de l'orphelinat, elle n'avait jamais eu le courage de la jeter.

Le petit matin était frais, le soleil se levait à peine. Dans le café, il faisait chaud et Tsumade avait commandé un thé bien brûlant. La bouée sur la fenêtre de l'établissement l'empêchait de voir correctement dehors. Tant pis. Peu lui importait, ce jour. Elle n'avait pas le coeur à partir, à laisser sa cousine seule. Mais désormais, elle ne pouvait plus faire autrement. Son vol décollait à 12 heures, et il était 8 heures. Le temps paraissait si long d'un coup... Que faire dans sa ville natale pour ses derniers instants passés dedans ? Bonne question. On lui servit son thé.

"Merci, répondit-elle à mi-voix. Vous ne savez pas qu'est-ce que je pourrais faire ? Je pars d'ici dans 4 heures, et je ne sais pas vraiment où aller."

"Vous n'avez qu'à faire un tour dans Morrison Street. C'est sympa, il y a un petit parc, tranquille à cette heure-ci. Je peux même vous accompagnez."

Le large sourire du serveur en disait long sur ses arrières pensés. Elle déclina l'invitation, but d'un seul coup son thé, paya sans laisser de pourboire et sortit du café, d'un air dégoûté.
Tsumade suivit tout de même la direction indiquée par l'homme et arriva sur le petit parc. ''Tranquille à cette heure''. Ouais, n'y avait pas un chat. Elle s'y installa et s'endormit.

Oh mon amour, je n'ai pas le courage de partir

Lorsqu'elle se réveilla, il était 14 heures. Pour son vol, c'était foutu. Elle jura entre ses dents et se releva. Toujours personne. La demoiselle soupira, rappela la compagnie d'aviation et reprit un vol pour le soir, vers 22 heures.

*Bon, trouvons un bar pour boire un coup. À la santé du départ loupé.*

Le bar fut trouvé dans la rue, un coup de bol. Qui ne dura pas : Sayuki entra et la vit immédiatement. La cousine accourra, complètement perdue.

"Tu ne pars pas ?!"

"Si, j'ai juste loupé mon vol."

"Bon sang ! Tu m'as fait une de ces... Frousses...Non, en fait tu m'as juste donné un petit espoir, même très grand, que tu puisses rester. C'est comme un second poignard, en plein coeur, comment peux-tu me faire ça ? Tu n'es qu'une égoïste ! Je te déteste !"

Tsumade sortit en courant du bar. Elle regarda sa montre : juste assez de temps pour arriver à l'aéroport et partir. Partir pour sa nouvelle vie. Mais, se retournant une dernière fois vers son pays, sa ville, ses amis, sa famille, elle émit un petit son. Juste un murmure...

"Pardon..."

☆ Caractère: Tsumade a un tempérament relativement calme. Il est rare de la voir en colère, et préfère dégager de la sympathie envers son entourage. Bien qu'elle est des ennemis et des gens dont elle ne peut pas voir le visage, ses connaissances ne vous diront que du bien d'elle. La jeune fille ne se ménage pas pour aider les autres, on peut la qualifier de très généreuse. Ainsi il n'est pas rare de la voir travailler avec ses camarades de classe le soir, ce qui ne veut pas dire pour autant qu'elle soit excellente en cours. Elle fournit des efforts, mais sa moyenne reste autour de 14. La demoiselle montre qu'une partie de sa personnalité, l'autre bien enfoui dans son être : celle aimable, serviable, gentille et un peu naïve. Son côté 'noir' finira bien par réapparaître. La colère, la tristesse, le lion fera place à l'innocente fillette. Sa douleur oubliée refera surface, et certainement que son entourage sera choqué par tant de violence refoulée. Une vraie carapace contenant toutes ces émotions.

Tsumy parle rarement de son passé. Elle se cherche encore, bien qu'elle se soit déjà trouvée, sans pour autant le savoir vraiment. Une vie émotive un peu compliquée, en somme. Il est d'ailleurs difficile de résumer la boule de sentiment qu'elle contient. Tout est entrelacé, entre son passé dont elle a fait une croie et son présent.

Parfois, un pic de colère la traverse. Soudain, la demoiselle voit devant ses yeux une pièce saccagée de sa main. Et là, elle a envie de tout refaire valser, comme dans cette image trouble. Cela reste exceptionnel et passager, mais tout de même, l'événement témoigne de son passé. Alors, elle se met à rêvasser : pourquoi était-elle partie, déjà ? Le doute, face à cela est permanent, bien qu'elle ne le montre pas aux autres.

D'un naturel curieux, elle s'intéresse à tout. Espionner les gens est un de ses dadas favoris. Elle aime beaucoup écouter sans être vue, ça l'excite et la fait rire. Mais ça a un sens pratique, elle est au courant de tous les ragots du pensionnat... Les soi-disant secrets se retrouvent souvent dévoilés à ses amis, à leur plus grand plaisir.
Pour Tsumade, observation rime avec passion. Remarque, c'est vrai. Pour revenir au sujet, la jeune fille adore regarder toutes sortes de choses, cela va des oiseaux aux vers de terre en passant par ses camarades. Elle note le tout dans un petit carnet qui lui est précieux et qu'elle conserve tout le temps dans une poche de son pantalon ou de son manteau.

Tsumade, pour résumer, est une mystérieuse jeune fille dont le passé est difficile et lourd à porter. Ses remords l'emmène souvent dans ses souvenirs, la trouvant coincée avec l'impossibilité d'aller vers l'avant, vers la lumière, au bout du tunnel. Cependant, elle est gaie et joyeuse et croque dans la vie a pleine dent, bien qu'elle sait que cela n'est pas toujours aussi facile et rose qu'il n'y parait.

☆ Physique: Tsumade a une silhouette relativement fine et est perchée sur de grandes jambes dont on la complimente souvent. Pourtant, sa taille ne dépasse pas les 1 m 65. Elle possède de petits pieds qu'elle déteste, certainement car elle n'arrive pas à trouver de chaussures qui lui plaisent et à sa taille. Cependant, la demoiselle est toujours bien habillée, le plus souvent d'un kimono blanc et bleu avec une ceinture à fleur dont les tons dominants restent le jaune, le rouge ainsi que le bleu. Ses bras se terminent en de petites mains fines et agiles.

Son visage a des traits bien dessinés, rappelant le plus souvent sa mère. Ses yeux sont légèrement bridés mais, le vert foncé de ses yeux n'en est pas moins vivace et pétillant, ses longs cils font d'autant plus de volume, car ils sont d'un noir foncé. Le maquillage n'étant pas nécessaire, elle gagne Ses lèvres pulpeuses donnent plus de forme à son visage, qui lui viennent de son père. Ses cheveux lui tombent un peu au-dessus des épaules et sont d'un brun illuminait parfois par quelques mèches blondes naturelles prononçant la ressemblance à Sayuki, celles-ci ayant la même chevelure.

Vous:

☆ Prénom: //
☆ Age: 14 ans, bientôt
☆ Comment avez vous connut le forum? Top's


Dernière édition par Tsumade Y. Nameo le Dim 12 Oct - 11:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-brittonie.forumactif.org/
Ai Hoshiko
Petite Poupée de Porcelaine ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 818
Age : 29
† Club : Vice présidente du club de Mode
† Age Du Perso' : 19 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pense pas en avoir, m'en fin >
Chambre/Logement: Chambre n° 1
† Relations:

MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   Dim 12 Oct - 10:20

C'est ce que j'appelle une fiche ! Bienvenue en tout cas miss

_________________
    Où que j'ailles
    Quoi que je fasse
    Tu es toujours là
    Et je t'aime pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsumade Y. Nameo
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 23
† Club : Tu me regardes
† Age Du Perso' : 18 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: aucun pour le moment
Chambre/Logement: idem
† Relations:

MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   Dim 12 Oct - 10:54

Bon... Le physique est de moins bonne qualité ainsi que bourré de fautes, je vais aller corriger ça. J'ai vraiment pas d'inspi ce matin ^^' J'espère que vous me pardonnerais

De plus, mon avatar n'est pas à la bonne taille, j'y remède dès que je peux dans la matinée ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-brittonie.forumactif.org/
Rin Tsuki
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 26
† Age Du Perso' : bientôt 17 ans
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Katsue Maigo
Chambre/Logement: 1 côté fille
† Relations:

MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   Dim 12 Oct - 12:00

Très belle fiche!! bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsumade Y. Nameo
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 23
† Club : Tu me regardes
† Age Du Perso' : 18 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: aucun pour le moment
Chambre/Logement: idem
† Relations:

MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   Dim 12 Oct - 14:24

Merci Rin (jolie image de Suigintou ^^) Elle m'a pris du temps à faire !

Je suis pas sur mon ordi, du coup, j'ai pas mon pack que j'ai préparé =S je le mettrais quand je serais sur mon ordi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-brittonie.forumactif.org/
Asahi Yuki
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 27
Date d'inscription : 30/09/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Un maître? Hors de question
Chambre/Logement: ...
† Relations:

MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   Dim 12 Oct - 16:31

Bienvenue!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsumade Y. Nameo
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 23
† Club : Tu me regardes
† Age Du Perso' : 18 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: aucun pour le moment
Chambre/Logement: idem
† Relations:

MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   Dim 12 Oct - 21:20

Merci hihi

P.S. : pack installé =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-brittonie.forumactif.org/
Kyôran Kaori
† Cruel et Démoniaque
avatar

Masculin Nombre de messages : 499
Age : 28
† Club : Un Gang! Les Yakuza's! è_é
† Age Du Perso' : 19 ans. ô_ô
† Profession : Etudiant & Chef de Gang.
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Aucun pour le Moment.
Chambre/Logement: Chambre N°1
† Relations:

MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   Lun 13 Oct - 15:23

Validée, amuse toi bien sur le forum! =) *Classe ton histoire! xD*

_________________
.: Myûya Mikazaya :.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reverie.forumactif.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tsumade Y. Nameo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tsumade Y. Nameo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Rêverie ♣ :: ★ Il Etait Une Fois.. ★ :: ☆ Fiches D’Identités. :: ☆ Les Etudiants. :: ☆ Fiches Validées.-
Sauter vers: