♣ Rêverie ♣


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oops... [ Pv Hemingway ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victor H. Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: de Megumi
Chambre/Logement: Appart' & Brother
† Relations:

MessageSujet: Oops... [ Pv Hemingway ]   Dim 30 Nov - 20:35

La journée s’annonçait belle. Parfaite pour faire une petite exploration de sa nouvelle habitation. Son milieu de travail, pour être plus exact. La ville. Le jeune homme avait commencé par s’habiller de manière banale. Des jeans serrés, bien que féminin, il aimait bien la couleur et l’allure que ça lui donnait. Certes, il ne passerait pas énormément inaperçu, mais ça ne le dérangeait pas plus que cela. Pour accompagner ses pantalons, il avait une chemise noire, et une veste blanche par-dessus. Pour être sur de ne pas avoir trop froid avec le vent, il mit son manteau léger et long, qui lui arrivait aux genoux. Ses longs cheveux sombres étaient attachés soigneusement en une queue de cheval, tenue avec un ruban blanc par-dessus l’élastique. Parce qu’avec simplement un ruban, ça ne tiendrait pas… Pendant le jour, il avait bien le droit de sortir, quand même. Le jeune homme s’était donc aventurer hors de l’appartement, et dans la ville. Mais avant, il allât voir le campus de l’école dans laquelle il serait bibliothécaire. Son pas était inconscient, alors que son regard verdâtre se promenait sur tout ce qui l’entourait.

Une fois que sa visite fut terminée, il opta pour regarder la ville et apprendre des endroits qu’il aimerait aller. Au cours des jours à venir, quand il ne travaillerait pas, il irait à ses endroits. Presque tout l’intéressait, mais en arrivant près du centre des divertissements, le centre équestre piqua son intérêt. Il aimait beaucoup les chevaux, ce qui l’associait encore plus à une fille, mais bon, personne ne le saurait. Il aurait bien voulu prendre des cours pour faire de l’équitation, mais ayant déjà tenté une fois, ça faisait trop mal à ses pauvres jambes…. Refusant de repenser à sa première expérience, il entra et se dit qu’un petit travail là serait peut-être agréable… Ce serait à voir plus tard. Tout en approchant, il observa les personnes qu’il y avait. La plupart des filles. Ce qui ne l’étonnait pas le moins du monde. Rêvassant tout en les regardant faire, il ne bougeait pas, adosser contre un box. Ensuite, il décida de faire le tour, pour voir autre chose. Et alors qu’il marchait sans vraiment regarder où il posait les pieds, il trébucha maladroitement contre je ne sais quoi.

Et par comble de malchance, quelqu’un se trouvait à moins de quelques centimètres de sa chute et il lui tomba dessus. Le bousculant et l’emportant dans sa tombée, sur le sol. Quelques secondes passèrent, jusqu’à ce qu’il remarque que le sol était plutôt confortable… En ouvrant les yeux, il regarda celui sous lui et rougit d’un coup avant de se redresser rapidement et lui offrir de l’aide pour le relever.


« Je suis vraiment désolé!! Désolé désolé désolé! »
Répéta-t-il en paniquant légèrement.

Victor regardait l’inconnu, se mordillant la lèvre, s’en voulant assez. La situation aurait été moins pire s’il ne l’avait que bousculé, mais là, il l’avait carrément emmené contre la terre, avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hemingway Kido
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Lun 1 Déc - 13:04

Dans son éternel costume, ou pour être plus exact l'un de ses nombreux costumes identiques, Hemingway flânait paisiblement, les yeux rêveurs, fixés sur toutes sortes de petites choses très intéressantes moulées dans des pantalons d'équitation trop serrés assortis de bottes et de cravaches aussi noires les unes que les autres, spectacle du plus bel effet . On peut donc comprendre qu'il ne prêtait guère attention à ce qui l'entourait par ailleurs . A vrai dire, il reculait sans regarder en direction de quoi, oublieux des ornières boueuses causées par les sabots et des innombrables objets d'utilité pratique encombrant le sol ... quand la chose arriva . Une créature indéterminée, sortie de nulle part, plongea sur lui à la faveur de cette inattention, y resta accrochée et l'entraîna dans sa chute, réflexe compréhensible après tout, il aurait fait pareil à sa place . Vautré sur le sol sablonneux et les yeux en forme de spirale sous l'effet de la surprise, Hemingway mit un instant à se remettre de cet assaut . Puis il reprit ses esprits : c'était peut-être une de ces charmantes cavalières qui avait fait une mauvaise chute ! Il devait intervenir . Immédiatement, il se redressa en acceptant avec un sourire la main qui lui était tendue, et passa en mode prince charmant .

''Aucun mal, ne vous en faites pas .''

Et merde, c'était juste un mec efféminé . ( T'es bien placé pour parler, Hemingway Kido ... ) Enfin il avait l'air tout à fait charmant, tout à fait désolé et tout à fait aussi distrait que lui, ça rapproche . Le jeune flic lui épousseta gentiment le sable qui maculait l'une de ses épaules, appréciant la qualité du tissu au passage . Il était passé en mode charmant et y resterait ; on n'en sort pas comme ça, et puis les regards de ses ''admiratrices'' étaient peut-être braqués sur eux, on ne sait jamais . Mieux valait passer pour deux gentlemen mis en posture inconvenante l'espace d'un instant, et qui se rattrappaient ensuite comme des chefs, que pour des blaireaux qui se sont télescopés en matant deux bombes différentes, c'est l'enfance de l'art . Etre désagréable avec les mecs pour se faire bien voir des nanas, tactique nulle que Hemingway avait pratiquée des années durant, et dont il avait vite vu le peu d'intérêt .

''Je n'appartiens pas au club . Je passe une bonne partie de mon temps libre ici à regarder les autres faire, mais j'ai pas l'argent pour de tels loisirs . On est dans le même cas, je crois ?''
demanda-t-il aimablement en serrant la main de l'autre jeune homme . Il avait l'air tellement paumé, autant traîner un peu avec lui, ça mettrait son côté cool en valeur .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor H. Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: de Megumi
Chambre/Logement: Appart' & Brother
† Relations:

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Mar 2 Déc - 5:19

Toujours un tantinet sonné de sa chute, bien qu’il soit toujours un peu distant, le jeune homme avait aidé poliment celui qu’il avait bousculé. À sa grande chance et grand bonheur, ce dernier semblait le prendre mieux qu’il ne se l’aurait imaginé. Après tout, il faisait quand même un petit peu peur à l’efféminé. S’époussetant en totalité les endroits susceptibles d’être poussiéreuses par cause du sol, il prêtait oreille à la réponse de son nouvel interlocuteur. L’envie de s’excuser une nouvelle fois lui prit, mais il se tut et prit une position plus adéquate, c’est-à-dire plus droit, et tourner vers lui. Une mèche sombre vint retomber contre son visage et la repoussant derrière une de ses oreilles, il pencha la tête à sa seconde réponse. Ne l’ayant pas soupçonné d’avoir vraiment travaillé au centre, maintenant qu’il y faisait penser, il avait quand même une infime semblance à travailler dans cet endroit. Malgré que pas vraiment… Vu son accoutrement aussi particulier que le sien. Lui esquissant un sourire chaleureux et du genre amical, il tendit la main pour serrer la sienne. Ce qu’il aurait aimé savoir ce qu’il pensait, c’est sûr qu’il en aurait rougit au point de se justifier, ou serait partit. Mais il n’avait pas cette capacité.

« En effet… Mais je viens d’emménager, alors je ne faisais qu’explorer dans mon cas. Vous aimez l’équitation? »
Demanda-t-il, tout à fait innocemment.

Victor était loin du genre à se douter que chaque homme, ou même femme, chaque personne en résumé, ne soit du genre pervers. Il n’allait pas sauter à la conclusion qu’Hemingway venait simplement mater les demoiselles qui n’avaient surtout rien demandée. À moins d’être comme lui, mais être observer d’une telle manière ne doit pas être si agréable pendant qu’on est en plein temps de loisir, ou compétition. Mais elles ne peuvent certainement pas le savoir. Croisant les bras sur son abdomen, ses yeux écumes détaillèrent discrètement l’individu qui se tenait devant lui. Puis une question lui vint à l’esprit et ce n’était pas totalement une question stupide. Bien que les prénoms ne servent qu’à nous distinguer d’un autre, parce que « chose » peut convenir à tout le monde, s’entend. Un sourire maladroit étira ses lèvres alors qu’il gardait un bras contre son abdomen, mais déplia l’autre pour glisser sa main dans sa poche.


« Hum, je m’appelle Victor… Victor Hollow, autant m’appeler Victor, ou Low… Et vous? »
Dit-il d’une voix qui se voulait douce.

Mais il avait faussé un peu au début de sa phrase. Ça semblait souvent faire ça dans une situation légèrement embarrassante. Pour lui, se remettre d’un court épisode comme celui-ci, ça prenait un peu de temps. Pour se calmer un peu les nerfs, il jeta un coup d’œil à ceux qui n’avaient pas tellement arrêté ce qu’ils faisaient, malgré que quelques avaient voulus voir ce qui avait fait ce bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hemingway Kido
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Mar 2 Déc - 13:45

Le soleil se cacha soudain, et Hemingway déplia un parapluie noir très anglais qu'il possédait depuis son adolescence, à l'époque où il se la jouait dandy du 19ème dans ses soirées lesbiennes d'avant qu'il ''sache''. Souvenirs, souvenirs ... C'était un truc increvable qui avait survécu à toutes ses sorties nocturnes dans les milieux les plus glauques, et il l'appelait sa canne-épée, bien qu'il ne soit ni l'une ni l'autre .

''Hemingway Kido, et tu m'appelles comme tu veux .''


Il était rapide à fraterniser et à tutoyer, si on ne le repoussait pas immédiatement . Sans doute l'habitude de se forcer à considérer comme des égaux jusqu'aux plus baraqués des gros-bras, ceux qui auraient fait complexer n'importe qui .

''Et si tu veux tout savoir, j'adore observer ces belles bêtes en plein effort,''
reprit-il immédiatement avec un sourire torve en direction des demoiselles qui exécutaient un repli stratégique vers les écuries . ''On devrait peut-être s'abriter, le temps se couvre sérieusement . J'ai 22 ans, et toi ?''

Comme l'autre mec n'avait pas l'air particulièrement réactif, il le prit par le bras, doucement pour ne pas l'effrayer, et se dirigea vers le hangar le plus proche ; à peine y furent-ils entrés que dehors une averse éclata . Hemingway se souciait d'abord de se mettre à l'abri, et ensuite de voir s'il y avait quelqu'un à l'intérieur, éventuellement quelqu'un qui serait décidé à leur interdire l'accès . Il balaya donc la salle sombre d'un regard, mais il n'y avait là que de grands tas de foin pour les animaux, et dans un box au fond un vieux poney aux yeux gentils qui les guettait timidement, au cas où il y ait un sucre pour lui dans la poche de quelqu'un .

Hemingway chercha des yeux quelque chose à donner à cette brave bête, et finit par dénicher une carotte qui termina son existence entre les mâchoires énergiques du poney, tandis qu'il lui gratouillait la crinière affectueusement . Il aimait vraiment les animaux, même si ce n'était pas exactement pour eux qu'il venait là . Puis il se rappela l'existence du type maladroit, et lui lança une plaisanterie :

''Ces bêtes-là, ça mangerait des carottes toute la journée . Des fois je me dis qu'ils sont tous pédés !''


C'était sans doute pas ce qu'il y avait de plus intelligent à dire pour détendre l'atmosphère, mais ça, Hemingway n'y avait pas du tout réfléchi . Comme on dit, c'était un flic de terrain, pas un profiler .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor H. Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: de Megumi
Chambre/Logement: Appart' & Brother
† Relations:

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Ven 5 Déc - 3:09

[ Déso du 'retard'... Et j'aurais une autre petite question ,_, Nathair Caolas, ça te dit vraiment rien ? ]

Remarquant le ciel, le cœur de Hollow devint plus léger. Pour certain, quand il allait pleuvoir, c’était vraiment affligeant, mais pour lui, c’était un bon signe. En voulant bien-sûr dire qu’il allait avoir une humeur plus enjouée, mais ne sait-on jamais avec la compagnie. Le jeune homme ne quittait pas des yeux son interlocuteur moindrement particulier, bien que ses lunettes et ses longs cheveux lui faisaient un peu pensé à son frère, si ce n’était qu’un peu. Regardant son objet d’un œil en quelque sorte surpris, il enregistra son prénom dans sa mémoire et énonça un petit;

« Enchanté. »

Discret, mais de bonne intention. Même s’il n’avait probablement rien entendu. Détournant son regard écume vers les personnes qui faisaient partis du centre équestre, il se disait que le tutoyer ne serait pas une si mauvaise idée, vu que vouvoyer ne le mettait pas toujours à l’aise. Surtout avec un homme…. Tel que lui. Sa réponse le fit sourire un rictus désespéré. Il avait rapidement compris et se dit; Ah, le genre pervers ce mec, quoi… Mais bon, tant mieux, il semblait préférer les femmes. Au moins, il ne tomberait pas pour lui et lui ferait de même. Donc Isaac ne pourrait rien y faire, s’ils finissaient par devenir amis, ce qui pourrait arriver. Dans un manga, on aurait pu discerner une petite goutte derrière sa tête, alors qu’il la retournait pour le regarder une nouvelle fois. Son sourire ayant déformé en un petit sourire fantomatique en coin. Énigmatique et que n’importe qui ne remarquerait pas. Comme si c’était ses lèvres qui étaient formées de la sorte. Alors qu’il allait lui répondre, l’autre semblait le trouver un peu lent et finit par agir avant lui. Quand la pluie éclata, c’est là qu’il répondit.

« 21 ans… »

Le suivant à une certaine distance, ses yeux tombèrent sur le poney dont l’autre s’était rapproché. Il semblait bien aimer autre chose que les filles. Restant à environ un ou deux mètres de lui, le bibliothécaire se mordilla la lèvre à son commentaire et esquissa un plutôt faux sourire. Mais qui pourrait passer pour un vrai très facilement. Un pédé hein… Il en était quand même, un, lui… Resserrant l’élastique autour de ses cheveux, Victor regarda l’animal et sourit pour lui-même, tout en pensant à quelque chose.


« Et euh… C’est une mauvaise chose? ^^’ »
Demanda-t-il, tout en s’adossant à la porte du box voisin.

Ce dernier étant heureusement vide, parce que la bête à l’intérieur aurait pu lui en mettre une. Ça arrivait souvent dans des endroits pareils. Ou il aurait pu tout simplement lui mâchouiller les cheveux, je ne sais pas ce qui est mieux. Visiblement, cette rencontre était plutôt ennuyeuse, mais à moins de faire quelque chose de stupide, ou trouver quelque chose d’intelligent à dire, ce qui ne se produirait pas, rien ne se passerait. Mordant l’intérieur de sa joue dans la quête d’une nouvelle question, il sentit le sang s’échapper d’une petite plaie qu’il venait de se faire.


« Mis à part venir mater les filles, tu fais autre chose? Comme un métier? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hemingway Kido
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Ven 5 Déc - 12:11

[.................................................................ya mon coloc qui demande si tu es un michou, et moi j'ai l'impression d'être un facteur °w° ..... Sinon pour le retard ç'pas grave ^-^]


Tiens donc, ils avaient pour ainsi dire le même âge ? Un an d'écart, ça ne compte pas . C'était surprenant, Hemingway n'aurait jamais cru que l'autre soit presque aussi vieux que lui . Il avait l'air paumé, comme un gosse qui se promène sans ses parents . Il donnait presque envie de le protéger, enfin c'était sans doute le côté flic qui ordonnait ça à Hemingway, sinon il aurait préféré protéger une belle blonde bien roulée, et la draguer au passage ...

Il était en train de s'amuser avec son nouveau pote le poney amateur de dildos végétaux, et s'éclatait à lui faire une petite natte sur le côté de la tête, quand la réponse du brun le surprit . Attends attends ... y avait un message caché là-dedans ? A tout hasard, il préféra mettre les choses au clair . Si l'autre était concerné par le vice évoqué, il ne voulait pas le mettre mal à l'aise en ayant l'air de critiquer . Au fond, Hemingway n'était pas méchant, il avait juste des réactions un peu exagérées à certains sujets .

''Non non, c'est leur vie privée après tout,''
plaisanta-t-il en détaillant du coin de l'oeil l'autre garçon . ''S'ils arrivent à perpétuer leur espèce malgré tout, c'est très bien . Je me mêle pas de ce que font les autres, moi ; après tout j'aimerais pas qu'on se mêle de ce que je fais non plus .''

Il fixa du coin de l'oeil les mouvements de l'autre qui venait s'asseoir dans le foin, et l'imita, pour ne pas avoir l'air d'avoir peur . Tout ça, c'étaient des réactions nerveuses qui prouvaient qu'au fond il n'était pas spécialement à l'aise ... mais entre ses soupçons et l'observation du petit jeune, il commençait à se convaincre que c'était un pilier de gay pride de la pire espèce et que s'il se montrait gentil il finirait par se faire draguer, ce qui était déstabilisant ... tout simplement parce qu'il ne savait pas s'il en avait envie ou non .

Il finit par s'allumer une cigarette, tandis que Victor faisait une tentative pour établir une conversation . C'est tout juste si de surprise, Hemingway ne s'étouffa pas avec son tabac . De la provoc maintenant ? Mais il voulait un pain, le mannequin de boutique pour hommes ?

La seconde suivante, il avait renversé Victor au sol et c'était lui qui le regardait de haut, inversant leurs positions de tout à l'heure - enfin on va pas le dire comme ça parce que c'est légérement tendancieux . Il le tenait par le col, serrait sa cigarette entre ses dents et lui pointait l'index sur le front, qu'il tapotait d'un air menaçant en le foudroyant du regard . Heureusement qu'il y avait une épaisseur de foin partout, on ne risquait pas de se faire bien mal en tombant ...

''Tu te fous pas de ma gueule . Je sais que je suis pas impressionnant mais j'ai de l'entraînement, et la baston ça me connaît . T'as beau être sympa et tout, je laisserai personne me parler mal, c'est compris ?''

Exemple de réaction disproportionnée . La façon dont il avait compris la phrase faisait qu'on aurait effectivement dit une agression . L'important n'était pas de repousser les agressions - après tout, un ennemi comme Victor n'était pas très à craindre - mais de prouver qu'on ne se laissait pas marcher sur les pieds . La réputation, si on veut ...

''Et ceci dit, je suis représentant des forces de police . Et toi ? ^^''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor H. Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: de Megumi
Chambre/Logement: Appart' & Brother
† Relations:

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Dim 7 Déc - 4:41

[ *0* !!! Oui je suis un michou !! >.< Ancien michou… ]

La pluie battante autour des deux apaisait le rythme cardiaque du plus jeune. Néanmoins, ça ne semblait pas fonctionner sur l’autre, sur le qui-vive aussitôt les mots sortaient de la bouche de Victor. Ce dernier laissa sortir un long soupir, aussitôt énervé, mais à la fois désespéré. Pourquoi tout le monde perdait leur patience aussi vite? Dû à la pluie si près de lui, il se calma instantanément et le regarda sans ciller. Il commençait à être habitué à ses réactions extrêmes vis-à-vis ses comportements affligeants et ses répliques. Son essai à faire la conversation avait échoué dramatiquement et ses yeux verts étaient brillants, vu son émotivité face aux situations semblables. Il contenait ses émotions du mieux qu’il le pouvait. Pour ne pas avoir l’air encore plus d’une chose facilement écrasable qu’il ne l’avait déjà l’air. Ce qui serait dur à faire… De toute façon… L’autre fumait en plus, c’était pire. Et lui parano comme il est, avait un peu la peur de se faire écraser le mégot dans l’œil. Ce qui pourrait être probable, mais pas vraiment à y penser. Se mordillant avec appréhension la lèvre, il commença à se faire saigner. Et tout ça pour une raison, il détestait se faire parler comme ça, ça lui rappelait tout simplement les conversations qu’il suivait avec son aîné. La chose la plus déplaisante dans son monde, après le fait qu’il s’était laissé profiter, avant. Son visage se voulait sans expressions quelconque et Low ne bougeait pas, mis à part pour respirer, même si c’était léger. Se laissant parler de cette façon était tout à fait banal.

Pour sans dire ça arrivait souvent, mais de manières différentes, c’était interpréter de différentes façons. Soupirant une nouvelle fois, il n’esquissa aucun sourire, même s’il aurait voulu. Pas un sourire moqueur, ou rieur. Un sourire désolé. Mais rien. Ne voulant pas réellement rester cloué au sol, il se voyait mal repoussé l’autre, parce niveau force, c’était un bras mou… Le repoussant quand même un tantinet pour se redresser légèrement, pour être assis, il le regardait droit dans les yeux. Son expression pincé et quelque peu désolé, ainsi que torturé.


« C’était pas ce que je voulais dire… Désolé… Je réfléchirai avant de parler, à l’avenir… Je ne voulais pas te parler, mal… »
Minauda-t-il en serrant les dents.

Il ne voulait parler mal à personne. Mais ça sortait toujours de cette façon. Et aussi, il choisissait toujours mal ses mots. Portant une main à son œil gauche, sa paume couvrait son iris verdâtre. Et il se retint de soupirer une nouvelle fois. À la place, il roula les yeux, se trouvant pathétique, encore une fois. Son œil visible le regarda avec stupeur. Avec un air impérativement niais. Un genre de policier? C’était seulement superbe ça… Traîné avec un type pareil ne pourrait que lui apporter des ennuis et se rendre trop près, simplement amis même, pourrait engendrer que son imbécile de frère, Isaac, fouinerait et puis… En fait… Il se retrouverait mal barré. Mais souvent, on préférait son frère plutôt que lui. Alors de n’importe quelle façon, ce serait des ennuis.


« Bibliothécaire. Désolé. »
Répliqua-t-il, le mot d’excuse un simple réflexe alors qu’il retournait à ses pieds.

Ça avait été relativement facile de juste glisser de sous lui. Vu le peu de poids qu’il avait mit au début. Resserrant pour la énième fois sa queue de cheval, il tourna les talons et sortit de sous l’abri, se foutant directement sous la pluie et ne fit que s’asseoir là, contre le bois, dans la pluie, peut-être pour attraper une pneumonie. Et ça finirait là. Plus d’ennuis. C’est sûr qu’après un bout de temps, où la pluie cesserait, ou il aurait trop froid, il partirait, mais bon… Détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hemingway Kido
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Dim 7 Déc - 15:26

[ yo ! ici le vampire de tes jours et de tes nuits ! je reprends le perso à mon compte, on a fait un deal XD j'espère qu'il te conviendra toujours comme je vais le jouer ? ]

Kido ne s'attendait pas à une réaction aussi brutale . Bon, il n'y avait pas eu de coup en défense mais par contre le jeune homme en face de lui semblait s'être réduit en poussière, désintégré moralement sous ses yeux . Il n'avait pas eu l'intention de lui faire aussi peur ... En voyant la lèvre de l'autre se mettre à saigner, il se sentit coupable et regretta son attitude . Il avait trop l'habitude de se mesurer à des gangsters ou des collègues baraqués et machos au possible ; ce pauvre petit gars n'avait pas mérité d'être traité de la même façon . Kido le laissa parler, sans savoir quoi faire pour se faire pardonner, et finalement l'autre s'en alla tout simplement . Hé mais minute, il n'allait pas retourner dehors ... au fond, ce dont Kido avait peur plus que tout, c'était d'être rejeté, et en voyant quelqu'un éprouver le même sentiment, il ne pouvait ressentir pour lui que de la compassion .

''Euh ... Victor, attends,'' s'exclama-t-il en le suivant pour le rattrapper au cas où il s'éloigne . Mais il n'était pas allé bien loin, il prenait juste la pluie sous la gouttière la plus proche . Hemingway s'approcha de lui et le regarda en face, inquiet . Dans un mouvement naturel, il passa ses bras autour de son cou et le serra un instant contre lui, en un geste de réconfort .

''C'est moi qui suis désolé . Je me suis mal conduit, ça n'arrivera plus . Allez, viens, tu vas pas rester là ...'' Avec un sourire, il l'embrassa sur la joue . Il voulait juste que l'autre se sente mieux, ne pas lui laisser l'impression qu'il risquait encore de le brusquer ou de lui parler durement . Non, maintenant, il avait enregistré que son interlocuteur était très sensible, et il ferait attention à ne plus le secouer ainsi .

Il le ramena à l'intérieur ; ils étaient tous les deux trempés . Cela le faisait sourire, ils n'avaient vraiment pas l'air malin . Mais quelque part c'était inquiétant parce qu'à cause de lui, le nommé Victor risquait de tomber malade en plus du reste . Hemingway le regarda alors avec attention .

''Tu as l'air mort de froid . Enlève ta veste et ton pantalon, on va les faire sécher un peu . Ca me ferait mal que tu attrappes la crève à cause de mes conneries .''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor H. Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: de Megumi
Chambre/Logement: Appart' & Brother
† Relations:

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Mer 10 Déc - 5:05

[ ^^! Ça me va en tout cas ]

Victor n’avait pas voulu que l’autre réagisse de manière positive à son caprice. Enfin, si c’en était un caprice… Ça ressemblait bien à ça. Bien que ça ne faisait aucune différence parce que la réaction de Kido fut la même, ne le laissant pas bien longtemps à son isolement. La pluie continuait de tomber, et semblait hésiter entre s’intensifier juste pour les deux qui se retrouvaient en-dessous, ou pour être plus comprenant et décide de s’affaiblir. Elle choisit la première option et le jeune homme lâcha un long soupir et leva la tête vers sa nouvelle connaissance. Ça le surprenait que ce dernier ait décidé de la suivre de cette façon, bien que le laisser là était bien méchant, mais certaines personnes auraient pu. Sans problèmes, même. Ce qui ne l’aurait pas surprit. Laissant les gouttes dégoulinées de partout sur son visage et ses vêtements, son regard neutre, blanc, visait le sien. Avec aucune émotion quelconque, pour le moment. Il était consterné par l’air qu’arborait le représentant des forces. Quand il fut un peu trop proche, il se crispa instantanément, incertain de son prochain mouvement, mais se détendit à son geste, tout autant surpris qu’au fait qu’il l’ait suivit. Dehors. Hors du petit abri. Dans la pluie.

Son changement d’humeur le mit en crainte. Quelque peu, mais accueillit ce caractère plutôt que le précédent. Mais jugea mieux de ne pas trop dire n’importe quoi et ne fit que sourire légèrement. Le suivant lorsqu’il fut emmené à l’intérieur. Il se demandait si jamais son frère pourrait être comme ça aussi… Mais ce serait trop à demander. Mais il était content que pas tout le monde était comme lui à la fin. Il se sentait aussi coupable que l’autre, aillant agis de cette manière. Mais c’était vrai qu’il devrait réfléchir avant de parler. C’est seulement de nouveau à l’abri qu’il répondit avant que l’autre le fasse avant lui.


« C’est pas grave…. »

Mais son visage s’aggravât à ses mots. Autant attraper froid, ou n’importe quoi. Mais pas se déshabiller. Il savait que c’était juste pour son bien… C’était juste que… N’importe qui pourrait le voir comme ça. Et à première vue, ça ne devrait pas l’intimider vu ce qu’il avait déjà fait. Mais ça lui faisait un effet un peu trop. Son visage tournant que légèrement rouge, il regarda leur abri, cherchant quelque chose du regard. Et puis… Ils ne pouvaient pas attendre que ses vêtements sèchent, ils devraient sortir de là un jour ou l’autre… Autant se rendre tout de suite quelque part de chaud et moins public pour se sécher? À ce qu’il sache, lui aussi était trempé. Ce serait que juste si l’autre devait subir le même sort… Bien que ça soit sa faute, mais n’empêche.

« Euh… J’suis pas sûr que ça soit le meilleur endroit pour ça… Et si on allait… Quelque part d’autre? De moins publique? Au cas où quelqu’un se pointe,… nan? »
Dit-il en soupirant une nouvelle fois.

Il se secoua un peu, une sorte de manie qu’il avait attrapée. Une fois mouillé, il aimait bien enlever ne serait-ce que quelques gouttes. Puis retourna ses yeux verts sur lui, la penchant légèrement sur le côté. Et puis où pourraient-ils allés en fait? Autant resté ici… Et tant pis pour le reste… Puisque sa maison était nulle place où allé, oh que non. Ne faudrait pas imaginer la tête de son frère si en effet, il était là. Allant dans un box relativement propre, comme quoi aucun cheval n’y avait été mis depuis un bout de temps et il ne semblait pas prêt à accueillir un nouveau locataire, il enleva sa veste, et ses pantalons, pour ensuite les étendre près de lui, soupirant. Son visage était blanc, mais il restait plutôt collé contre la porte du box. Jusqu’à ce qu’il prenne ses deux morceaux trempés et les torde pour essorer le plus d’eau possible de ces derniers.


« Toi aussi t’est trempé… Faudrait pas tu attrapes quelque chose pour mes conneries… Non? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hemingway Kido
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Jeu 11 Déc - 2:57

[ cool ^^ ]

D'un bond, Hemingway escalada la clôture du box choisi par son compagnon de galère . Il avait simplement secoué la tête avec un sourire blasé à sa précédente proposition . Non mais ils allaient pas aller à l'hôtel non plus ... c'était pas un strip-tease qu'il lui avait proposé, juste de se mettre à l'aise le temps de sécher avant de sombrer en hypothermie . En principe ça ne causerait pas de scandale, même si une jolie élève venait se planquer là avec eux ... miam *_*

''Hé hé ... oui, t'as raison . Allez, tout le monde se dessape ! Dis-toi que t'es dans un vestiaire !'' lança-t-il avec enthousiasme en se débarrassant des serpillères qui lui servaient de fringues . Il ne put pas s'empêcher de penser qu'il était beaucoup plus résistant que son nouvel ami, bien sûr, et qu'il tomberait malade beaucoup moins facilement . Ce qui n'était pas forcément vrai . Mais bon, c'était merveilleux de se considérer comme un super héros avec des super pouvoirs, alors il allait à fond là-dedans, et s'y perdait un peu . Rapidement, il se retrouva en caleçon, un joli caleçon ma foi mais qui ne tenait pas très chaud par ce temps changeant . L'écurie n'était pas faite pour protéger du froid, et des courants d'air s'infiltraient de partout ... Il croisa les bras en frissonnant et jeta un regard à son camarade de galère .

''Hé, ça va aller toi ? Faut pas être tendu comme ça, t'es pas en danger .''

C'était bizarre comme ce garçon avait l'air apeuré . C'était un homme battu ou quoi ? Au commissariat, Hemingway avait déjà côtoyé des femmes battues qui avaient d'excellents réflexes défensifs parfaitement irrationnels, le nez d'un de ses collègues s'en souvenait encore . Il se tenait prêt à enregistrer la plainte de Victor au cas où, mais n'était pas encore assez intime pour lui poser directement des questions personnelles . En attendant, il vint près de lui et posa doucement sa main sur son dos, guettant ses réactions, dans un geste pour le réchauffer un peu .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor H. Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: de Megumi
Chambre/Logement: Appart' & Brother
† Relations:

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Sam 13 Déc - 6:38

La situation était des plus inconfortables. Pour une raison, une seule. Ce n’était certainement aucunement la faute de Hemingway. Non, plutôt la faute de leur entourage. Être dans un lieu qui les mettait proie à une grande imprudence, n’importe qui pourrait juste apparaître et les surprendre, comme ça, à moitié nu disons, dans un box… Assez cocasse et étrange à retrouver dans un endroit pareil. Et c’était le seul détail qui démangeait le plus jeune. Ce qui le dérangeait un peu moins, c’était la présence de cet homme qu’il connaissait à peine, mais assez pour lui faire une minimum confiance. Il ne doutait pas de ses intentions et ça ne le dérangeait pas trop d’être comme ça en sa présence. C’était plutôt le fait qu’ils pourraient être trouvés. Ils seraient considérer comme de… Enfin, aucune idée, mais comme quelque chose de pas très adulateur. Ce n’était pas la fin du monde, c’est sûr, mais quand même. Lui et son frère venaient tout juste de s’installer et avoir une aussi mauvaise réputation si tôt… Ça semblait bien nul. Ne se souciant plus vraiment de ce problème, un sourire étira en coin ses lèvres lorsque l’autre retira également des vêtements pour les sécher. La contrainte était donc posée aux deux.

« C’est plutôt dur, parce qu’on sait jamais, ya bien une fille qui pourrait se pointer… »
Marmonna-t-il, regardant autour, puis soupira.

La pluie s’était calmée, comme si elle avait remarquée que les deux n’étaient plus là. Et donc elle n’avait plus rien à embêter avec ses ardeurs… Ça voulait probablement dire qu’elle cesserait bientôt? Et ils pourraient partir enfin, sans se mouillé à nouveau? Et dire que tout ceci était encore de sa faute. Il était un aimant à malheurs. Un après l’autre s’enchaînait et il ne croyait pas que ça s’arrêterait un jour. Il pourrait toujours espérer pour ça. Ce serait de l’espoir gaspillé, perdu pour une cause perdue d’avance. La pire poisse. Faudrait s’y faire, depuis le temps que ça a commencé. Ce qui était absurde d’y réfléchir de suite. La voix de son interlocuteur le sortit de ses pensées et ses yeux se rivèrent sur lui. Hein? Puis sa main le fit sursauter, mais il se détendit aussitôt, se disant que c’était juste sa main… Rien d’autre. Pas une bestiole. Tant mieux. Gardant son regard sur lui, il sourit du mieux qu’il put.


« Je sais… Je ne sais pas comment toi tu fais pour agir comme si de rien n’était, on n’est pas dans un endroit à l’abri des regards… Puis bon… J’ai toujours été comme ça, incapable de me détendre… »

Une manie qu’il avait attrapée autour de son frère. Être tendu, pour anticiper le prochain mouvement, ou la prochaine parole de son vis-à-vis. C’était tout pour lui déplaire ce qui les reliait, mais il ne pouvait rien y faire. Il semblait à chaque fois se retrouver dans son filet lorsqu’il tentait de quitter. Enfin, il ne devait pas y penser, vu que là, ce n’était pas son frère, mais bien un type plutôt différent. Sur certains aspects, parce que sur d’autre, ils se ressemblaient en tout point niveau susceptibilité.

« Je suis d’un ennui mortel moi…. »
Souffla-t-il à lui-même, reprenant un morceau de vêtement pour le tordre du mieux qu’il put.

Que faire pour sécher les vêtements efficacement pour aller quelque part de plus chaud et sec? Il voulait bien se changer aussi, mais on sait jamais où traînait son frère, du coup il pourrait être à la maison… Et puis l’autre avait peut-être une maison aussi? Ou un appartement en fait.


« Tu as un appartement, ou une maison, près d’ici? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hemingway Kido
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Dim 14 Déc - 3:07

C'était marrant ... enfin, façon de parler . Disons plutôt étonnant parce que dans un sens c'était plutôt triste . C'était étonnant à quel point Victor rappelait à Hemingway un écureuil ou autre rongeur craintif . Il avait l'air prêt à couiner et à détaler à toutes jambes dès qu'il faisait un geste dans sa direction . C'était vexant, il était pas dangereux ... bon d'accord, juste armé et pas très équilibré dans sa tête ; mais il n'avait en tout cas aucune mauvaise intention .

Un haussement d'épaules ; rien à répondre à ça . Il avait toujours été cool et décontracté avec les inconnus, ça lui permettait de s'affirmer et de se faire moins emmerder paradoxalement que s'il avait rasé les murs et fait profil bas . Trop énergique pour servir de souffre-douleur, trop fluet pour représenter une menace, on le laissait passer son chemin . Il trouvait ça tout à fait naturel et aurait été bien en peine de dire comment il faisait ... c'était lui, il avait toujours été comme ça, voilà tout . Mais il était prêt à donner des cours particuliers à Victor, après tout il commençait à en avoir sérieusement pitié . A ce stade, il le traitait déjà comme s'il le connaissait depuis dix ans ; il était parfaitement sans-gêne .

''Assieds-toi là . On verra ce genre de détail quand la pluie aura passé . Voilà, maintenant laisse-toi faire . T'es un grand garçon oui ou non ?''

Sans le laisser répliquer, comme il l'aurait fait d'une grande poupée, il avait installé Victor sur un tabouret qui traînait par là et commençait à lui masser les épaules et la nuque . De nombreuses petites amies lui avaient assuré qu'il faisait ça très bien ; et à ce qu'il en savait, ça se pratiquait de la même façon sur les hommes .

''Essaie de te relaxer un peu . Tu sais, une fille n'est pas un danger, à moins que tu sois marié ou que tu aimes les carottes toi aussi,'' plaisanta-t-il en procédant à son attaque . Non pas qu'il n'ait pas l'intention de lui offrir l'hospitalité . Ils iraient chez lui, mais pas avant que le soleil soit revenu .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor H. Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: de Megumi
Chambre/Logement: Appart' & Brother
† Relations:

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Dim 21 Déc - 5:48

C’est fou comment on rattache Victor à un petit animal craintif… Mais c’est vrai qu’il est en tout point semblable à cela. Le jeune homme, quant à lui, ne trouvait pas amusant d’être dans une situation comme celle-ci. C’était plutôt embarrassant, étant de nature quelque peu timide. Pas dans l’humeur de voir quelqu’un d’autre arriver pour les découvrir dans leur petit refuge, il se triturait les mains. Puis à la requête de son interlocuteur, pencha la tête, un peu intrigué, mais n’eut pas le temps de s’exécuter. L’autre avait déjà agis avant lui, une certaine manie qu’il avait hein? De ne pas attendre la réaction de son vis-à-vis. Bon, ce n’était pas si grave, même s’il se sentait encore plus impuissant. S’il dirait non, ou ne voudrait pas, ça ne dérangerait pas trop Kido, on dirait. Regardant droit devant lui alors qu’il sentait ses mains exercer une pression sur sa peau, il frissonna. Ses mains étaient un peu froides, vu le temps c’était normal, mais c’était froid quand même pour lui. Croisant les bras lâchement contre son abdomen, il se laissait faire, essayant de détendre ses nerfs. Mais ce n’était pas si facile à faire. Soupirant, il se décontracta légèrement. Ça faisait du bien et ça le rendait un tantinet mal à l’aise; il n’y était pas habitué, fallait s’y attendre.

« Bah… »

Pas marié, mais vu sa relation avec son frère… Bon et puis, c’était assez vrai. Mais c’était le regard de ces dames qui l’effrayait. Il se calmait peu à peu, doucement. Il était moins crispé et il appréciait ce massage. Ça faisait tellement de bien, bien que ce soit bizarre. Mais au moins, il n’était pas en train de se faire battre, alors il était rassuré. Il était heureux, même. Et si c’était possible, ils pourraient êtres des amis, ces deux-là. Mais ce serait pas sûr…

« T’est doué… Où est-ce que t’a appris à faire ça? »
Demanda-t-il, dans une pauvre tentative d’établir ne serait-ce qu’une petite conversation…

N’étant pas doué là-dedans, préférant se livrer à sa solitude la plupart du temps, il ne socialisait pas très bien, surtout dans ses conditions… C’était rare ceux qu’il avait connu comme lui. Hemingway était assez particulier fallait dire. Pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hemingway Kido
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   Jeu 1 Jan - 12:29

Eh bien il y en avait des nerfs là-dedans ... Il avait des nerfs à la place des muscles, ce type, ou quoi ? Hemingway le massait doucement, en faisant attention à ne pas lui faire mal, et également à n'oublier aucun point de tension . Et Victor était tendu comme s'il vivait dans la peur et le stress toute la journée . Ce qui était peut-être le cas ... A cette seule pensée, Hemingway avait envie de le serrer dans ses bras comme un nounours mais quelque chose lui disait que ça ne rassurerait pas du tout son nouvel ami . Il se contenta donc d'essayer de le détendre, au moins physiquement, et petit à petit, cela parut fonctionner .

''Eh bien voilà ! ça a déjà l'air d'aller mieux . Et je suis sûr que ça te réchauffe, en plus . J'ai appris au lycée . Je sortais avec une nana qui voulait être masseuse pro pour tripoter des athlètes super canon à longueur de temps, et se faire payer pour ça .''

Pourtant à l'époque il n'avait rien d'un athlète, et on ne le trouvait pas spécialement séduisant . C'était une créature androgyne et sèche, échevelée, comme un chien fou mal nourri qui saute quand même de tous les côtés, plein d'un enthousiasme absurde . Sans oublier un regard de myope, un peu cinglé, toujours perdu dans d'autres mondes, parce qu'il ne mettait pas ses lunettes . Mais il se prenait pour un prince africain, et sa camarade de classe avait craqué là-dessus . Vous auriez vu les bijoux qu'il lui offrait ... en piquant dans le porte-monnaie de maman, évidemment .

''Bref . Dès qu'il ne pleuvra plus, je t'invite . On va se regarder un bon film bien au chaud avec une couverture sur les genoux et des pantoufles aux pieds, comme des petits vieux, et je te ferai un café bien sucré, et on oubliera qu'on a un jour eu froid dans notre vie . Le programme te convient ?''

Il se demandait ce qu'un mec comme Victor pouvait aimer comme films, tiens . Les documentaires animaliers, sans doute . Lui-même n'était pas difficile, même s'il avait un gros faible pour les héros de films d'action . Mais il s'agissait juste de faire plaisir à son invité, alors il le laisserait choisir . Par contre pour le repas du soir, si Victor restait jusque-là, ce serait pizza . Frigo vide, flemme de faire les courses, vous savez ce que c'est ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oops... [ Pv Hemingway ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oops... [ Pv Hemingway ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Oops... didn't know you were here
» oops i did it again.
» Gabriella M. Hemingway ? cintia dicker
» OOPS ! Terra Mystica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Rêverie ♣ :: ☆ La Ville. :: ☆ Les Divertissements. :: ☆ Le Centre Équestre.-
Sauter vers: