♣ Rêverie ♣


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keisuke Mara
¤~¤ Propriété d'Ai Hoshiko ¤~¤
avatar

Nombre de messages : 653
Age : 26
† Age Du Perso' : 17 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Kisa Hitchi
Chambre/Logement: 3
† Relations:

MessageSujet: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Lun 24 Nov - 22:35

Brr... Bon, finalement, les frissons ça va un moment, mais, même si le trajet n'a duré qu'une dizaine de minutes, ça fait tout de même son effet, et là, c'était un peu trop.
Ai était mouillée, bien évidemment, mais comparé à Keisuke, elle avait l'air plutôt sèche... Le tee-shirt était déjà près du corps, mais avec la pluie, ce n'en était que plus accentué, sans parler de la bonne idée d'avoir mis un pantalon blanc... Et bien sûr, la coiffure de Keisuke n'était pas mal non plus... Les cheveux aplatit, pas complètement, mais on était loin de l'état "naturel" des cheveux. Keisuke passa à tout hasard une main dans ses cheveux, peut-être pour arranger tout ça, ou peut-être pour constater l'ampleur des dégâts, quoiqu'il en soit, un long soupir accompagna le geste.
Enfin bref, Ai s'aventura dans le petit café suivie de près par le jeune homme, et ils allèrent finalement s'installer à une table. Le petit café était assez calme d'ailleurs, il n'y avait pas beaucoup de monde, une petite mélodie s'échappant de quelques enceintes par-ci par-là, et en supplément, le bruit de la pluie cognant contre les fenêtres comme si elle souhaitait entrer à son tour. Un serveur arriva quelques minutes après l'arrivée des deux jeunes gens, et resta un instant surpris devant l'état de Keisuke.


" Si vous le souhaitez, Monsieur, nous pouvons vous donner une serviette pour que vous... "

" Avec plaisir ! "


Oui, réponse immédiate, en fait, il attendait avec impatience cette proposition... Keisuke se leva, passant vite-fait sa main dans les cheveux d'Ai, comme il l'avait fait au cinéma, peut-être pour l'embêter, peut-être pour lui caresser simplement les cheveux, peu importe, il se leva, fit un clin d'œil à la jeune fille en souriant et suivit le serveur jusque derrière le bar, après quoi, il partit aux toilettes une serviettes en main. Bon, la prochaine fois qu'il aurait dans l'idée de sortir, Keisuke prévoirait de quoi se couvrir au cas où la pluie montrerait le bout de son fin museau.
Dans les toilettes, Keisuke put poser son haut afin de l'essorer, une vraie serpillère, et put se sécher les cheveux grâce à la serviette proposée. Ah là là, qu'est-ce qu'il n'avait pas encore fait comme conneries encore ? Encore que celle-ci, il l'avait souvent faite, aller se balader sous l'eau et revenir plus que tremper, mais il le faisait étant enfant, lorsqu'il rentrait directement chez lui. Enfin. Le jeune homme attendit comme ça quelques instants, torse nu, les bras appuyés, dans son dos, sur une petite table, certainement prévue pour y déposer des affaires ou autre chose. Cinq bonnes minutes passèrent après quoi Keisuke reprit son haut, ses cheveux avaient reprit un peu d'énergie, ils étaient moins aplatit qu'en arrivant, et surtout beaucoup moins mouillé. Mais bon, rien à faire, ça lui faisait un autre look, les cheveux comme ça.
Keisuke retourna auprès d'Ai qu'il avait laissé, s'étirant sur sa chaise et étendant les jambes moitié sur le chemin, moitié sous la table en prenant garde de ne pas bousculer Ai. Avachi complètement sur le dossier et les bras croisé sur le torse, Keisuke détaillait l'intérieur du café, c'était assez joli, pas trop le style du jeune homme, mais bon c'était "mignonnet".
Et son regard se posa de nouveau sur son amie, comme si ça faisait longtemps qu'il ne l'avait pas revu, provoquant une espèce de manque pour Keisuke.


" Ça va, Ai ? Pas trop mouillée ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ai Hoshiko
Petite Poupée de Porcelaine ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 818
Age : 29
† Club : Vice présidente du club de Mode
† Age Du Perso' : 19 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pense pas en avoir, m'en fin >
Chambre/Logement: Chambre n° 1
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Mar 25 Nov - 20:33

Ai et Keisuke étaient maintenant entrés dans le restaurant. Tout les deux se dirigèrent vers une table. Ai était presque sèche contrairement à Keisuke qui était trempé de la tête au pied. Elle s’en voulait presque car c’était quand même un peu de sa faute si il était dans cet état. Elle finit par soupirer sans que ce cher Keisuke s’en aperçoive bien évidemment. Un serveur arriva ensuite alors que Keisuke et Ai venaient à peine de s’installer. Le serveur s’adressa à Keisuke en lui disant que si il le voulait il pouvait avoir une serviette ce que Keisuke accepta volontiers. Il se leva et en passant au côté d’Ai, il passa sa main de les cheveux de la jeune demoiselle, ce qui fit même sourire Ai bien que Keisuke ne pouvait le voir vu qu’il était partit en direction des toilettes pour se changer.

Pendant ce temps, Ai regardait les alentours du café. Personne n’était présent. Ce qui étonna un peu la jeune demoiselle. Une douce musique sortait des enceintes qui étaient accrochées au mur. Elle resta un moment à regarder les personnes qui étaient le plus souvent en couple. Elle regarda par la suite ce quelle pouvait se commander à boire bien quelle savait très bien quelle allait prendre un bon chocolat chaud pour se réchauffer. Elle se demandait bien ce que pouvait fabriquer Keisuke… Elle soupira, quand elle vit que Keisuke était de retour. Les cheveux de celui-ci étaient mi-sec mi-mouillé, mais cela le rendait encore plus séduisant qu’avant. Il s’étira en mettant une de ses jambes dans le chemin et une autre sous la table. Il finit par croiser ses bras sur son torse. Peu de temps après Keisuke lui demanda si elle allait bien et si elle n’était pas trop mouillée. Elle resta un moment à regarder le jeune homme dans les yeux avant de baisser son regard pour lui répondre.


Oui ça va… J’ai pas trop été mouillé avec ton haut, mais je m’en veux tu sais… T’a vu comment tu étais tripé ? Je suis désolé…

Ai n’osait même pas regarder Keisuke tellement elle s’en voulait d’avoir accepter d’avoir sur ses épaules le haut de Keisuke. Peu de temps après, un serveur vint en leur direction, regardant pendant un long moment Keisuke. AI l’avait même très bien remarqué et ce fut plus fort quelle, elle répliqua tout de suite

Vous n’avez jamais vu de garçon rebel ou quoi ?

Elle sentit son tein virer au rouge face à ce quelle venait de dire… C’était sortit tout seul. Quelle idiote… Le serveur regarda Ai interloqué par ce quelle venait de dire.

Vous désirez ?

Un chocolat chaud… et toi Keisuke ?

Elle attendit la réponse de son ami, tout en baissant la tête, honteuse de ce quelle avait dit au serveur.

_________________
    Où que j'ailles
    Quoi que je fasse
    Tu es toujours là
    Et je t'aime pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Mara
¤~¤ Propriété d'Ai Hoshiko ¤~¤
avatar

Nombre de messages : 653
Age : 26
† Age Du Perso' : 17 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Kisa Hitchi
Chambre/Logement: 3
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Mar 25 Nov - 22:20

[Séduisant ? Mwa ? ._. Merci Ai-chou... ._. Mais... si je suis "séduisant" y a plus de mot pour qualifier ce que tu es, twa ._.' *bien embêté du coup*]

Keisuke n'avait pas lâché son sourire à partir du moment où il était revenu à sa table, pourquoi ? C'était à cause, ou plutôt grâce à Ai, tout simplement. Elle l'amusait beaucoup, c'était mignon de la voir gênée, puis limite en colère, et de nouveau gênée... Enfin... Afin de se débarrasser le plus rapidement possible du serveur, Keisuke répliqua un peu après la phrase d'Ai, que voulait-il lui ? Bah, peu importe.


" Alors ce sera deux chocolats chauds, s'il vous plaît. "


Le serveur acquiesça et repartit vers le comptoir, laissant Keisuke observer silencieusement Ai, maintenant son sourire aux lèvres. Depuis qu'elle s'était un peu "rebellée" à son tour, elle n'osait plus regarder le jeune homme dans les yeux, ce qui l'embêtait fortement car, il faut l'avouer, les yeux d'Ai étaient particulièrement envoûtants... Enfin, peut-être que ça venait tout simplement de Keisuke, il apportait pas mal d'importance au regard, du coup, c'était presque un réflexe de regarder les yeux des gens sans même vouloir leur parler. Il se mit à soupirer un instant, un soupir à peine audible, durant très peu de temps.


" Tu n'as pas à t'en vouloir ni à être désolée, Ai, c'est moi qui t'ai proposé de porter mon haut, et toi, en gentille petite fille que tu es, tu n'as pas refusé mon cadeau. "

A moitié sérieux, à moitié ironique, Keisuke ne pouvait s'empêcher de rire. C'est vrai que le contraste était assez frappant entre les deux jeunes gens, Ai, assez timide, et Keisuke... Que dire à son sujet en seulement quelques mots ? Bien peu de choses si ce n'est rien, ce ne serait pas suffisant. Sans vraiment savoir pourquoi, Keisuke s'imaginait qu'Ai avait été une enfant très bien élevée... C'était l'impression qui se dégageait de la jeune fille selon Keisuke, mais c'est sûr que les bonnes manières, pour lui, c'est un truc quasi inexistant, sauf quand il se sent d'un courage à toute épreuve - ce qui n'arrive jamais, donc finalement -.
Et puis, il repensa finalement à la petite fille osant prononcer une phrase un peu plus piquante que les autres, osant interpeller le serveur parce qu'il regardait Keisuke de travers. Le jeune homme se redressa sur sa chaise, plongeant ses mains dans ses poches et croisant ses jambes sous la table : la gauche - celle qui était dans le chemin - sur la droite qu'il avait relevé, avec sa cheville gauche sur sa cuisse droite et son genoux gauche bloqué par un des pieds de la table ; pour faire plus simple, c'était un peu comme s'il voulait se mettre en tailleur, mais qu'il n'avait pas encore rabattue la jambe droite. Décidément, le fait de ne pas voir les yeux d'Ai tourmentait Keisuke... Extirpant une main de sa poche où elle se réchauffait lentement, il plaça, en se penchant un peu sur la table, son index sous le menton d'Ai, relevant lentement sa tête pour redécouvrir ce beau regard azuré.


" Arrête d'être gênée comme ça, Ai, je vais finir par croire que j'en ai fait une... J'ai l'habitude qu'on me regarde comme ça... Après tout, faut s'attendre à quoi avec des yeux rouge sang et des habits pareils ? "

Un faible rire accompagna cette dernière phrase et Keisuke retourna à sa place, regardant quelques instants les yeux d'Ai, pour finalement les détourner en direction de la cuisine où des bruits de tasses se faisaient entendre, et bien, les commandes n'allaient sûrement pas tarder... Et en effet, le serveur revint avec un plateau dans lequel se tenait deux tasses dont une douce fumée s'échappait. Il posa les deux tasses sur la table, la note, bien évidemment, et repartit après que Keisuke l'ait remercié. Le jeune homme sortit alors ses mains de ses poches et vint les poser contre les parois de la tasse pour les réchauffer beaucoup plus rapidement. C'était forcément, beaucoup plus efficace, peut-être trop d'ailleurs puisque la chaleur lui brûlait presque les mains.

" Dis Ai... Tu es sûre de vouloir payer ? Ça m'embête un peu... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ai Hoshiko
Petite Poupée de Porcelaine ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 818
Age : 29
† Club : Vice présidente du club de Mode
† Age Du Perso' : 19 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pense pas en avoir, m'en fin >
Chambre/Logement: Chambre n° 1
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Mer 26 Nov - 15:55

[Moi ? Je suis juste une jeune demoiselle, sans plus. Tu es bien plus important à mes yeux que ma propre vie ]

Ai était maintenant gênée face à Keisuke. Mais quelle idée elle avait eu de répondre de cette façon au serveur, alors qu’il n’avait rien fait de mal, sauf regarder Keisuke un peu bizarrement… Grosse gaffe de sa part. Elle avait toujours la tête baissée n’osant toujours pas regarder Keisuke dans les yeux de peur de se faire un peu réprimander par son ami. Puis Keisuke dit qu’il prendrait lui aussi un chocolat chaud. Ai fut contente qu’il prenne quelque chose, même si elle n’avait toujours pas levé la tête. Ai ne savait pas quoi faire d’autre, mis à part bouger des pieds et s’amuser avec une mèche de ses cheveux, mais ne levant toujours pas le regard vers Keisuke. Et pourtant le regard de celui-ci lui manquait terriblement. Certes il avait les yeux rouges, mais elle s’en moquait complètement. Les deux jeunes adolescents ne s’étaient pas échangés de mots depuis pas mal de minutes et ce fut Keisuke qui brisa ce long et terrible silence, en disant quelle n’avait pas à s’en vouloir, ni à être désolé pour le haut, car en gentille petite fille, elle n’aurait pu refuser ce cadeau. D’un côté, il n’avait pas du tout tord. Ai en fut même soulagé de l’entendre dire ses paroles. Un fin sourire naquit sur les fines lèvres de la jeune japonaise.

Cependant elle entendit Keisuke rire après ce qu’il venait de dire et Ai imita par la suite le jeune homme. Puis elle reprit enfin ses esprits, en voyant que les pieds de Keisuke avaient bougés. Elle se demandait bien ce qu’il pouvait faire avec ses pieds. Elle n’osa rien dire de peur de dire de nouveau une ânerie. Mais après tout, vu mieux paraître pour une imbécile que pour une fille intello… Enfin chacun à son avis sur le sujet. Mais Ai se moquait bien de savoir comment Keisuke l’a trouvé, au niveau mentale bien entendu. Puis elle remarqua que Keisuke s’était un peu penché e avant, en mettant son index sous le menton de la jeune fille, relevant ainsi le visage de celle-ci. Ai avait encore les joue rouge et rien que croiser le regard celui-ci allait empirer les rougeurs de la jeune fille. Keisuke lui dit alors quelle devait arrêter d’être gênée sinon il aurait cru qu’il en aurait jouer une et qu’il avait l’habitude qu’on le regarde comme Ai le regardait depuis pas mal de temps. Puis il ajouta autre chose au niveau de ses yeux et de ses cheveux mais Ai était complètement déconnecté du monde.

Elle avait ses yeux plantés dans le regard du jeune homme, ne pouvant son détaché. Elle se moquait de la couleur des yeux de Keisuke et de la façon qu’il avait de s’habiller. Après tout l’habit et les yeux ne font pas tout chez un être humain et puis Ai accordait peu d’importance à l’apparence. Elle préférait juger les personnes par leur mentalité et par leur beauté intérieur, leur cœur. Keisuke reprit par la suite sa place, mais Ai n’avait toujours pas lâchée son regard. Cependant elle en fut contrainte, quand le serveur apporta les deux chocolats ainsi que l’addition. Elle prit la tasse dans ses main. La tasse était chaude et cela était très agréable surtout quand vos mains son froide. Elle porta la tasse à ses lèvres et but une gorgée de son chocolat. Elle reposa peu à peu la tasse tout en la gardant dans ses mains. Keisuke lui demanda ensuite si Ai était vraiment sur de vouloir payer car cela l’embêter un peu. Ai enleva une main de sa tasse et se pencha lentement vers Keisuke, posant pas la même occasion sa main, maintenant chaude sur le visage de Keisuke, plantant de nouveau son regard azur dans celui rougeâtre du jeune homme.


Cela ne me dérange pas, je t’assure. Et puis je te dois bien ça, vu que tu as déjà payer les places de cinéma, j’allais tout de même pas te demander de payer les deux chocolats.

Un fin sourire se dessina sur les lèvres d’Ai, puis elle se remit à sa place, remettant sa main à la place à laquelle elle était avant. Elle but de nouveau une gorgée en ne quittant pas Keisuke des yeux.

_________________
    Où que j'ailles
    Quoi que je fasse
    Tu es toujours là
    Et je t'aime pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Mara
¤~¤ Propriété d'Ai Hoshiko ¤~¤
avatar

Nombre de messages : 653
Age : 26
† Age Du Perso' : 17 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Kisa Hitchi
Chambre/Logement: 3
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Mer 26 Nov - 18:18

[Mais Ai-chooou... *trop ému pour en dire plus*]

La main d'Ai était chaude, c'était agréable de la sentir sur sa joue, certes, se réchauffer les mains c'est bien joli, mais ça ne fait pas tout, même si, depuis qu'il était entré dans le café, à l'abri en somme, le visage de Keisuke s'était un peu réchauffé, son teint ne changeait pas de couleur pour autant. Ou peut-être que si, en fait... Son teint avait peut-être discrètement passé au rouge au contact de la main d'Ai sur son visage... Enfin...
Ai souhaitait payer les consommations visiblement... Okay, ça ne la gênait pas, mais ça chiffonnait toujours Keisuke... Bon après tout, il trouverait bien autre chose à lui offrir à son tour, à ce niveau, il pouvait faire confiance à son imagination débordante. Keisuke rendit son sourire à Ai et but à son tour une gorgée de chocolat chaud... C'était impressionnant de voir comme un simple petit chocolat, par un temps comme celui-ci, pouvait réchauffer un être entier. C'était agréable, Keisuke ne but qu'une petite gorgée avant de reposer la tasse sur la table, sans pour autant en écarter ses mains. Après quelques secondes, il voulut changer, ainsi, il tourna ses mains du mieux qu'il pouvait en les maintenant contre la paroi, la paume tournée vers l'extérieur. Cette position, en général, il ne la tenait que très peu de temps, et c'est en effet ce qui se produit car Keisuke ôta quelques instants plus tard ses mains, croisant de nouveau ses bras sur son torse. Et un long silence envahit la salle, seule la musique persistait ; un peu plus faible encore. Et Keisuke changeait encore de position, les jambes totalement tournées sur le côté opposé à l'allée centrale, en prenant soin, encore une fois, de ne pas bousculer les jambes d'Ai pas loin de sa chaise, pour ne pas dire sous sa chaise. Enfin, la jeune fille avait beau se tenir droite, elle étendait le plus loin qu'elle pouvait ses jambes, mais bon, après tout, Keisuke faisait de même, et au moins, elle ne gênait pas les autres en faisant ainsi, contrairement au garçon...
Keisuke resta ainsi pendant un petit moment, oh bien sûr, pas longtemps puisqu'il ne tenait jamais une seule et même position plus de trois minutes... Mais il avait eu le temps de regarder le mur à peu près en face de lui, enfin, les motifs du papier seulement : des motifs japonais, des dessins fait à l'encre et au pinceau, c'était très joli. Keisuke ferma les yeux et reposa sa main droite sur la tasse, la portant à ses lèvres pour finir de boire son chocolat chaud, en quelques gorgées seulement, puis son regard retourna au visage d'Ai, c'est vrai, depuis le temps qu'il ne l'avait plus vu. Et ce regard s'abaissa lentement pour retomber sur les mains de la demoiselle, s'attardant plus particulièrement sur sa main droite qui tenait la tasse.
Keisuke pencha légèrement la tête à droite, et poussa sa tasse sur le côté de la table, pas trop près du bord, afin qu'elle ne tombe pas "au cas où" - et "au cas où", c'est Keisuke... -, mais suffisamment loin pour qu'il ne la bouscule pas avec son coude, vu ce qu'il avait prévu de faire. Et ce qu'il voulait faire, pour une fois, c'était simple. Il se décala de nouveau sur sa chaise, pour se mettre normalement cette fois, passant sa jambe gauche, à droite des jambes d'Ai, de telle sorte qu'il ait une de ses jambes de chaque côté de celles de la jeune fille, puis il posa son coude droit, replié, sur la table, pour ensuite venir y poser à son tour sa tête. Et enfin, lentement, il approcha sa main de celle d'Ai pour la faire lâcher doucement la tasse et coller sa main contre celle de la jeune fille... A son contact, on ne sait pourquoi, Keisuke se mit à sourire.

" Ça me manquait... Ça... "

Keisuke ferma les yeux, gardant son sourire accroché aux lèvres en jouant avec la main d'Ai comme il l'avait déjà fait au cinéma, pendant le trajet, comme il aimait à le faire maintenant, en fait... Passant ses doigts entre les doigts fins d'Ai. C'était agréable de sentir ses mains chaudes, elles devaient l'être un peu plus que celles de Keisuke, après tout, il n'avait pas gardé sa tasse dans ses mains, alors forcément...
Non, rien à faire, le jeune homme avait beau y réfléchir, il ne voyait que des avantages à être près d'Ai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ai Hoshiko
Petite Poupée de Porcelaine ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 818
Age : 29
† Club : Vice présidente du club de Mode
† Age Du Perso' : 19 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pense pas en avoir, m'en fin >
Chambre/Logement: Chambre n° 1
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Mer 26 Nov - 18:58

[Oh mon Keisuke, désolé de t'avoir rendu ému à cause de ma phrase]

La jeune Ai tenait encore et toujours sa tasse de chocolat chaud pour se réchauffer les mains. Elle regardait Keisuke en lui souriant. Apparemment cela l'ennuyait quand même un peu qu'Ai paye les deux chocolats, mais après tout, cela ne l'a dérangeait pas plus que ça. Elle but une autre gorgée de son chocolat. Son regard se posa sur le papier du café. Des signes étaient présents sur le papier, Ai trouvait ça assez joli. Ce regard changea de direction de nouveau pour regarder Keisuke qui avait encore une fois changer de position. Décidément, il ne tien vraiment pas du tout en place, ce qui fit rire Ai. Elle avait ses jambes presque sous la chaise de Keisuke, elle regardait maintenant les jambes de celui-ci qui bougeaient sans arrêt. Rien qu'en y pensant, elle ne savait même pas pourquoi elle avait tout de suite eu un bon feeling avec Keisuke. Sans doute une apparence physique, ou alors c'était autre chose qui les avait réuni. Keisuke avait posé ses mains contre la vitre qui était derrière lui. Il devait avoir les mains froides maintenant. Cependant, elle vit Keisuke reprendre une gorgée de son chocolat chaud en le buvant entièrement apparemment. Puis le regard de celui-ci vint rencontrer celui de la douce Ai.

Elle aimait se perdre dans le regard de son ami, même si elle savait très bien qu'il fallait bien baisser le regard de temps à autres et c'est ce que fit Keisuke. Elle suivit le regard du jeune garçon qui regardait les mains d'Ai. Elle se demandait bien pourquoi il regardait ses mains de cette façon. Ai vit que Keisuke avait décalé sa tasse sur le côté. Elle se demandait bien ce qu'il était en train de faire, mais après tout, elle ne devait pas s'inquiéter. Elle vit Keisuke qui avait replié son bras droit sur la table et qu’il avait posé sa tête dessus. Sa main vint alors enleva délicatement la main d’Ai de la tasse pour coller sa main contre celle de la jeune fille. Puis il ajouta que prendre sa main lui avait manqué. Ai ferma les yeux en souriant puis les ouvrit de nouveau


A moi aussi

Elle vit ensuite Keisuke fermé les yeux, tout en gardant un sourire de dessiner sur ses lèvres. Chose qu’Ai avait tout de suite remarqué. Il s’amusait avec la main de la jeune demoiselle comme il l’avait fait il y a de ça quelques heurs au cinéma. Ai sourie en voyant le jeune homme faire. Puis avec sa main de libre, elle prit une autre gorgée de son chocolat. Keisuke s’amusa ensuite à passer ses doigts entre ceux d’Ai. Ai serra ses doigts sur la main de Keisuke. Il avait les mains froides, normal vu qu’ils ne les avaient pas laissées assez longtemps sur sa tasse. Ai enleva sa main de sa tasse et elle avança lentement sa main pour prendre l’autre main de Keisuke dans la sienne et nouez ses doigts avec les siens. C’était presque devenu une habitude pour les deux adolescents, mais après tout c’était agréable de tenir la main d’une personne avec qui on se sent bien. Elle appréciait beaucoup la compagnie de Keisuke, tout comme Keisuke appréciait sans doute la compagnie d’Ai. Un long silence s’installa de nouveau entre les deux adolescents. Ai regardait toujours Keisuke avec un regard attendrit et tendre.

Tu sais… je commence à apprécier ta compagnie

Elle avait dit ces paroles avec une voix très douce, presque à peine audible mais tout de même assez forte pour que Keisuke l’entende. Elle s’amusait à caresser la paume des mains de son ami avec ses pouces, regardant son ami toujours avec un regard remplit de tendresse.

_________________
    Où que j'ailles
    Quoi que je fasse
    Tu es toujours là
    Et je t'aime pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Mara
¤~¤ Propriété d'Ai Hoshiko ¤~¤
avatar

Nombre de messages : 653
Age : 26
† Age Du Perso' : 17 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Kisa Hitchi
Chambre/Logement: 3
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Mer 26 Nov - 22:15

[C'est pas grave Ai-chou, t'excuses pas ]

Keisuke avait maintenant ses deux mains collées à celle d'Ai, ainsi, il avait pu légèrement se redresser puisque la jeune fille avait un peu tendu les bras. Keisuke sentait les pouces d'Ai lui caresser doucement la peau, la frôlant parfois à peine. C'était agréable, rien que cette petite sensation était douce et agréable pour Keisuke, pas très difficile quand il veut. Il resta comme ça un moment, toujours le sourire aux lèvres et les doigts écartés, regardant les mains d'Ai... C'était marrant de voir comme ses mains paraissaient petites à côté de celles de Keisuke, enfin...
Le jeune homme mit peut-être un certain temps à analyser la phrase d'Ai, à la comprendre, ou plutôt à en comprendre son sens... Ou alors ce qui en découlait, toujours est-il que cette phrase l'a laissé songeur un bon moment, et, sa réflexion n'avait toujours pas aboutit lorsqu'il se décida à répondre à la jeune fille.


" Je pense pouvoir en dire autant, Ai. "


Keisuke pencha légèrement la tête sur sa gauche et sourit. Il réfléchissait à tout autre chose maintenant, ce qu'aurait été son après-midi s'il n'avait pas erré au hasard dans les rues, si, par exemple, il avait décidé d'aller à un endroit précis, au centre commercial pour regarder des vêtements, ou des jeux vidéos, les toutes nouvelles sorties. Et quand bien même il aurait prévu d'aller au cinéma, y aurait-il croisé Ai ? Peut-être que oui, peut-être que non... Parfois, Keisuke pouvait se poser de nombreuses questions à partir d'un sujet simple, trop simple, et tellement simple qu'il se sentait presque obligé de le complexifier un max. Chacun ses occupations, ma foi. Le jeune homme resta silencieux encore, ça créé presque un froid entre les deux jeunes gens, mais ça, c'était sans compter sur leurs regards se croisant sans cesse. Keisuke retira sa main droite de celle d'Ai pour la ramener dans la poche de son pantalon, observant plus attentivement le visage de la jeune fille qui l'accompagnait, sa silhouette, comme s'il la redécouvrait depuis leur rencontre au cinéma... Comment une jeune fille comme elle pouvait apprécier une personne comme lui ? Bonne question... Peut-être que la réciproque pouvait se poser aussi... Non, en fait, non, alors pourquoi le contraire ne serait pas possible ? En y réfléchissant à deux fois, et un peu plus en détail, que ressentait véritablement Keisuke face à Ai ? Il avait déjà eu des amies, mais pourtant, aucune sensation pareille, surtout après avoir appris à les connaître en quelques heures seulement... En somme, Keisuke était dans une position délicate. Il avait perdu son sourire, à ce stade des choses, il était totalement déconnecté du monde, seul, avec Ai, mais même si la demoiselle avait parlé, à cet instant, il ne l'aurait même pas entendu, à peine écouté, et ce, même s'il l'avait souhaité de tout son cœur. Qu'avait-il en tête, à ce moment, là ?... Prendre des risques, comme il l'avait toujours fait jusqu'à présent ? Ou se la jouer un peu plus... Posé dirons-nous, pour cette fois uniquement ? En somme, risquer l'amitié d'Ai pour mieux, ou pour rien. il avait soit, tout à y gagner, soit tout à y perdre... Mais au fait, de quoi parlons-nous depuis tout à l'heure, et lui, à quoi pense-t-il ?
Keisuke répondit par lui-même à cette question, il se releva, sortant sa main droite de sa poche pour la placer au milieu de la table, puis il lâcha l'autre main d'Ai pour la glisser le long du cou de la jeune fille, doucement, en caressant ses cheveux par la même occasion. Le jeune homme s'approcha doucement du visage d'Ai, ses mèches vinrent alors se coller contre le front de la jeune fille tandis que la frange de cette dernière caressait à son tour le visage de Keisuke, leur souffle s'entrechoquèrent un instant, très peu de temps, juste le temps que Keisuke se décide à poser ses lèvres sur celles d'Ai en serrant un peu plus la nuque de la jeune fille...
Que faisait-il ? Pourquoi ?... Bonne question...
Keisuke se retira peu de temps après, retournant sur son siège, le regard baissé et les mains dans les poches... Des remords ? Non. Des regrets ? Au moins, il n'en aurait pas... Il avait juste... Peur... Un truc qu'il ne connaissait pas trop bien, mis qu'il reconnaissait parfaitement lorsque ça le tenaillait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ai Hoshiko
Petite Poupée de Porcelaine ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 818
Age : 29
† Club : Vice présidente du club de Mode
† Age Du Perso' : 19 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pense pas en avoir, m'en fin >
Chambre/Logement: Chambre n° 1
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Jeu 27 Nov - 10:42

[D'accord, je m'en souviendrais, mon Keisu adoré

Les deux jeunes adolescents n'avaient plus rien dit depuis quelques minutes. Ai tenait les mains de son ami dans les siennes, s'amusant au passage à caresser la paume des mains de Keisuke avec ses pouces, ce qui faisait sourire la charmante demoiselle. Le regard d'Ai n'avait pas changer depuis tout à l'heure. Son regard était toujours aussi doux et remplit de tendresse à l'égard de Keisuke. Par la suite celui-ci avoua qu'il pensait en dire autant au sujet de ce que lui avait dit il y a de ça quelques minutes. Elle regarda un moment Keisuke sans rien ajouter à ce qu'il venait de dire. Elle pourrait rester des heures à regarder Keisuke dans les yeux, enfin c'est tout ce quelle pouvait faire quand ils ne se parlaient pas. Elle vit Keisuke enlever sa main droite de la main de la jeune Ai, elle eu soudainement un regard triste. Elle qui aimait tellement prendre les mains de Keisuke dans les siennes. Elle vit que Keisuke avait mis sa main de libre dans sa poche. Mais à quoi pouvait-il bien penser ? Elle resta un bon moment la tête baissée, mais ce n'est que quand elle vit que la main de Keisuke était maintenant sur le milieu de la table quelle releva la tête. Puis sans quelle ne comprenne ce qui se passait réellement. Keisuke enleva sa deuxième main de la main de la douce demoiselle. La main qu'il venait d'enlever, vint se glisser le long du coup d'Ai tout en caressant les cheveux de la jeune demoiselle par la même occasion.

Keisuke s'approcha davantage de la jeune demoiselle, son visage maintenant tout proche. Les mèches de Keisuke se posait lentement sur le visage de la jeune fille et vice-versa. Leur souffle se mêlait. Sans qu'Ai n'eu le temps de réagir, elle sentit les lèvres de Keisuke se poser sur les siennes. Keisuke serrant un peu plus la nuque d'Ai tout en l'embrassant. Puis Keisuke reprit place sur sa chaise, le regard baissé. Il devait sans doute avoir des remords ou des regrets. Mais des regrets de quoi ? D'avoir embrasser Ai ? Dans ce cas il ne devait pas avoir de remord. Ai, quant à elle, était sur un petit nuage, passant sans le vouloir son index sur ses lèvres que Keisuke venait d'embrasser. Elle avait les joues rouge, elle le savait très bien. Et puis être embrasser par une personne est toujours agréable, bien quelle se souvienne qu'avec Kyo ce n'était pas du tout le même baiser que Keisuke venait de lui donner. Le baiser de Keisuke avait été très doux, contrairement à celui de Kyo qui avait été un peu plus... brutal. Oui c'était bien le mot adapté.

Elle se pencha à son tour en avant, relevant le visage de Keisuke pour qu'il la regarde dans les yeux. Ai finit par lui sourire. Elle passa sa main sur le visage de Keisuke, le regardant, en passant par ses yeux, puis en descendant jusqu'au lèvre de celui-ci. Elle regarda de nouveau Keisuke pendant un long moment et retourna regarder les douces lèvres de son ami pour venir y poser délicatement les siennes. Après tout, si il ne l'avait pas fait, elle l'aurait fait à un moment ou un autre. Elle en avait eu envie et ce fut Keisuke qui le fit en premier. Une fois le baiser terminer, elle prit une des mains de Keisuke et retourna petit à petit à sa place. Elle ne savait plus trop ce qui se passait dans sa tête. Elle était heureuse et un peu gênée en même temps. Mais bon le principal dans cette histoire c'était que ses baisers étaient voulu, sinon Keisuke ne l'aurait jamais embrasser.

Elle tourna lentement la tête pour voir les couples qui s'embrassaient de part et d'autre de Keisuke et d'Ai. Elle fit un léger sourire en tournant la tête vers son ami. Elle n'osait rien dire, mais après tout qui y avait-il à dire là dessus ? Rien, absolument rien. Cependant elle ne cessait de repenser au baiser de son ami. Tellement doux, par contre elle ne savait pas si ce baiser était révélateur de sentiments ou si c'était un baiser parmi tant d'autre. Ai regarda de nouveau Keisuke s'amusant à passer ses doigts entre ceux de son ami.


Keisuke... je...

Elle ne savait pas si elle allait le lui avouer ou si elle allait tout garder pour elle. Bien quelle préférais tout lui dire, à moins que Keisuke ai aussi envie de lui dire quelque chose. Alors pour le moment, elle n'allait rien dire, laissant ainsi à Keisuke lui dire si ce baiser était sincère ou s'il ne l'était pas.

_________________
    Où que j'ailles
    Quoi que je fasse
    Tu es toujours là
    Et je t'aime pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Mara
¤~¤ Propriété d'Ai Hoshiko ¤~¤
avatar

Nombre de messages : 653
Age : 26
† Age Du Perso' : 17 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Kisa Hitchi
Chambre/Logement: 3
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Jeu 27 Nov - 20:33

Là, Keisuke était plongé dans ses pensées, sérieusement, pour une bonne raison cette fois-ci. Quelque part, une infime partie de lui-même s'était vue rassurée par le baiser que lui avait donné Ai, une infime partie de lui seulement. Ce baiser avait été agréable pourtant, non, mieux encore : tendre, doux, bref. Keisuke ne pouvait aller que bien après le sourire d'Ai, le fait qu'elle lui ait redonné son baiser, le fait qu'elle lui ai reprit aussi la main... Et pourtant, Keisuke n'était pas heureux... Enfin si ! Il l'était, mais disons que "quelque chose" l'empêchait de l'exprimer... une preuve concrète, tout simplement, c'est ça, qui lui manquait, et ce, même si la jeune fille ne l'avait pas giflé, même si elle n'avait rien fait pour indiquer un quelconque désaccord envers le geste de Keisuke, non, ce dernier restait sceptique, rien à faire. Dans sa ville natale, il avait connu beaucoup de garçons, mais aussi beaucoup de filles qui, au fil des années, été devenus des amis plus ou moins proches. Le jeune homme avait notamment connu certaines demoiselles pour qui un baiser n'était que bien peu de chose. Quasi rien, si ce n'est une bise mal placée, ni plus, ni moins...
Et c'était ça qui bloquait Keisuke, est-ce que pour Ai aussi, le baiser qu'elle avait rendu était un simple grain de sable dans un désert ? L'avait-elle fait comme par... Politesse ? Ou est-ce qu'elle l'avait embrassé parce qu'elle le pensait réellement ? Parce qu'elle en avait envie, tout simplement ?... Il n'y avait qu'une façon de le savoir, et chercher dans les yeux d'Ai n'avançait à rien, non, Keisuke devait le lui demander. Lui, il savait pourquoi il avait embrassé Ai, parce qu'il en avait envie, depuis un bon moment, parce qu'il se sentait bien avec Ai, au point de vouloir être plus proche d'elle, mais il ignorait pourquoi elle l'avait embrassé à son tour... Partant de ce principe, il devait en être de même pour la jeune fille... Alors logiquement, Keisuke devrait avouer ses pensées le premier, c'est ce qu'avait d'ailleurs validé l'hésitation d'Ai... Elle voulait parler, mais elle ne l'avait pas fait, pourquoi ? Ce n'était pas à son tour peut-être ? Ou bien elle n'était pas sûre d'elle, ou encore autre chose...
"Parler"... Un bien grand mot que Keisuke connaissait plutôt bien, il n'était pas de ceux qui sont bavards, ni de ceux qui parlent pour ne rien dire, mais il savait au moins "parler"... "Avouer" un autre grand mot, mais qui, cette fois, était inconnu de Keisuke, parce qu'il ne voulait pas le connaître. Avouer avec fierté les conneries qu'il avait pu faire, ça oui, il connaissait, ça ne lui posait aucun problème, c'était aussi facile que de parler, alors dans ce sens, il n'y avait aucun problème. Mais avouer ce qu'on ressent, à l'intérieur même de soi, ou bien avouer ce qu'on ressent pour une personne, c'était une toute autre chose... Déception, tristesse, peur... Amour...
Jamais.
Jamais il ne parlerait, jamais il n'avouerait ça, ce qu'il considère comme des faiblesses. Non, il est trop fier pour ça, trop égoïste sûrement...
Mais de qui parle-ton, là ? Il s'agit d'Ai... Ce n'est pas n'importe qui... Admettons qu'il n'avoue pas, qu'il prétexte un mensonge, une simple plaisanterie - certes, de mauvais gout -, soit Ai mentait, elle "l'avouait" à son tour, et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, soit elle ne plaisantait pas, et le monde se brisait...
Et s'il avouait ? S'il faisait ça, et qu'Ai ressentait quelque chose pour lui, si elle l'avait finalement embrassé parce qu'elle le voulait et pour aucune autre raison, alors dans ce cas, c'était encore mieux... Mais si elle avait menti ? Alors il se prendrait délicatement un refus de la part de la demoiselle, mais, il conserverait, peut-être, au moins son amitié avec elle...
Keisuke ferma sa main sur celle d'Ai, fixant son beau regard bleuté. Après tout, tout avait commencé par sa faute à lui, et uniquement, alors qu'il l'assume au moins jusqu'au bout.


" Je... Je suis désolé Ai... Je ne sais pas pourquoi tu m'as embrassé... Mais moi, je sais pourquoi je l'ai fait... Ce... Ce baiser, j'aimerai pouvoir le recommencer, sans qu'il soit volé, en ayant, en quelque sorte, ton accord... Ça, j'aimerais pouvoir le faire quand il m'en prend l'envie... Mais ça ne tient pas qu'à moi... Alors, à toi de me dire si je pourrais de nouveau t'embrasser, ou pas... "

La main de Keisuke se déserra alors lentement, relâchant la pression qu'elle exerçait sur la main d'Ai, ces mots, si difficiles à enchainer ou même à prononcer, étaient enfin dit. C'était fait. Quelque part, Keisuke était soulagé, comme si la lourde pression qui oppressait alors son cœur avait partiellement disparu... Mais, ce n'était que partiel, ce n'était pas encore tout à fait ça...
Jamais il ne parlerait... Jamais ? Et bien, tout le monde peut se tromper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ai Hoshiko
Petite Poupée de Porcelaine ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 818
Age : 29
† Club : Vice présidente du club de Mode
† Age Du Perso' : 19 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pense pas en avoir, m'en fin >
Chambre/Logement: Chambre n° 1
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Jeu 27 Nov - 21:26

La jeune Ai attendait la réponse de son ami, pour qui elle avait bien plus de sentiments quelle n’aurait plu le penser elle-même. Elle savait très bien quelle avait eu envie d’embrasser Keisuke et ce déjà depuis longtemps. Cependant elle ignorait complètement si Keisuke avait prévu ce baiser ou si c’était un baiser qui ne voulait rien dire. Rien que d’y penser rendait Ai assez tristounette. Elle avait voulu dire quelque chose à Keisuke mais elle n’avait pas eu le courage de finir sa phrase et ça Keisuke avait du le remarquer. Cependant ce fut lui qui avoua quelque chose sans qu’Ai e le lui demande. Ainsi Keisuke se demandait pourquoi Ai l’avait embrassée. Lui il connaissait sa raison, mais ignorait celle d’Ai. Il avoua ensuite qu’il voulait recommencer ce baiser sans le voler tout en ayant l’accord d’Ai et qu’il aimerait le faire quand il en avait envie, mais cela ne tenait qu’à lui et il voulait maintenant savoir l’avis d’Ai sur ce sujet en quelque sorte. Ai resta un long moment à regarder Keisuke sans rien ajouter le regardant simplement dans les yeux. Elle sentit la main de Keisuke desserrée celle d’Ai. Ai quant à elle, tenait encore la main de Keisuke en la serrant un peu plus.

Keisuke… Si je t’ai embrassé… C’est que j’en avais envie moi aussi et ça depuis longtemps déjà… Je… J’ai eu un coup de foudre pour toi… Ce baiser était très sincère pour moi… Et je te donne l’accord de m’embrasser quand tu en auras l’envie.

La jeune demoiselle sourit à son ami, un regard tendre, même si elle avait un peu les larmes aux yeux. Ben oui elle avait été un peu chamboulée par ce que Keisuke lui avait dit précédemment. Ai était actuellement heureuse. Heureuse d’avoir ainsi révélé à Keisuke quelle avait eu un immense coup de foudre pour lui. Maintenant elle ne savait pas du tout comment allait réagir Keisuke face à la révélation d’Ai, elle espérait juste qu’il le prenne bien, sinon elle serait extrêmement triste et elle se sentirait stupide de lui avoir avoué ce quelle lui avait dit. Elle approcha sa main de libre sur le visage de Keisuke. Son regard bleu azur était planté dans ce lui de Keisuke. Elle passait avec douceur sa main sur le visage de son ami. Des gestes d’une douceur infinie. Elle lui fit un sourire comme pour essayer de le rassurer. Elle approcha un peu plus son visage de Keisuke, le regardant toujours dans les yeux. Cette fois-ci ce fut elle qui déposa de nouveau ses lèvres sur celle du jeune homme. Désormais, elle allait avoir du mal à se séparer des lèvres de son ami pour qui elle avait beaucoup d'infinité et avec qui elle partageait de bon moment. Elle avait beaucoup de sentiment pour lui, de l'amour ? Sans doute

Désolé j'ai pas pu m'en empêcher

Elle avait murmurer ces quelques mots à l'oreille de Keisuke puis elle reprit sa place initiale, tenant toujours les mains de son ami et ne détachant pas son regard azur de celui quelle aimait.

_________________
    Où que j'ailles
    Quoi que je fasse
    Tu es toujours là
    Et je t'aime pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Mara
¤~¤ Propriété d'Ai Hoshiko ¤~¤
avatar

Nombre de messages : 653
Age : 26
† Age Du Perso' : 17 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Kisa Hitchi
Chambre/Logement: 3
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Jeu 27 Nov - 22:06

Comme si son cœur ne battait plus... Oui, c'est un peu ça, l'effet que la phrase d'Ai produisit en Keisuke : cette simple phrase arrêta presque le cœur du jeune homme. Le coup de foudre, hein ? Mais, pourquoi avait-il douté un moment ? Pourquoi avait-il mis tant de temps à dire ces quelques mots à Ai ? Ce n'était pas si compliqué, et sa récompense n'en n'était que plus belle...
Maintenant, il savait qu'Ai avait des sentiments pour lui, de son côté, il avait également des sentiments pour la jeune fille, même s'il ne l'avait pas dit aussi clairement que la demoiselle... Mais, que faire face à ça, si ce n'est sourire ? Après tout, que pouvait-il faire d'autre ?
L'embrasser ? Ah... Ben non, elle avait prit les devants, c'était elle qui s'en chargeait... Des trois baisers, c'était sans doute le plus agréable, car sûrement le plus clair, aussi bien pour l'un que pour l'autre. Un baiser qui paraissait encore trop court... Agréable en tout point, rien à dire, si ce n'est la durée, enfin... Le baiser était terminé, au lieu de se plaindre, autant recommencer, c'est tout... La phrase qu'Ai prononça à l'oreille de Keisuke le fit sourire, et il la regarda se remettre doucement à sa place, gardant son sourire aux lèvres.


" Comme si tu avais besoin de t'excuser. "

Keisuke avait maintenant l'autorisation d'embrasser Ai quand il le voulait, hein ? Alors la réciproque était vraie également. Encore qu'elle pouvait le faire autant de fois qu'elle le voulait, Keisuke lui pardonnerait "sa faute" systématiquement... Peut-être même l'inciterait-il à recommencer une nouvelle fois ! Le jeune homme pivota de nouveau sur sa chaise, gardant une jambe sous la table, et remettant l'autre dans le chemin, il regardait les doigts d'Ai, son visage, ses yeux, ses cheveux, son sourire... Tout ce qu'il aimait à voir, en somme... Ah là là, il allait l'aimait ce cinéma maintenant, pour sûr.
Keisuke caressa à son tour les mains d'Ai, s'amusant parfois à contrer le pouce de la jeune fille avec le sien. Mais finalement, il tendit ses doigts, les alignant avec ceux d'Ai pour remonter sa main doucement, de telle sorte qu'un léger mouvement de pupille lui permette de passer des mains, au visage d'Ai. Le jeune homme esquissa un grand sourire en fermant les yeux.


" Je vais finir par haïr cette petite table qui te maintient loin de moi... "

Il est vrai que simplement par pratique, cette table embêtait plus Keisuke qu'elle ne lui servait... Oui, elle formait un obstacle entre lui et Ai, il n'était pas à côté, mais il était en face, alors oui, il pouvait la voir, mais elle était trop loin pour la câliner comme il l'aurait voulu... Trop loin pour passer ses bras autour de la taille de la demoiselle et rester ainsi un long moment ne serait-ce que pour la sentir tout près, ne serait-ce que pour sentir son parfum... Non, plus il y pensait, plus il avait envie de casser cette fichue table en deux... Mais bon, il n'était pas encore assez fort pour ça. Et puis, il pouvait se débrouiller autrement aussi... Pourquoi pas, d'ailleurs ?...
Keisuke se leva doucement de sa chaise pour faire le moins de bruit possible afin d'éviter de se faire repérer des autres clients, pour ne pas se faire repérer d'Ai, c'était un peu fichu, remarque. Il lâcha les mains d'Ai et vint se placer juste derrière elle, passant doucement ses mains sur les épaules de la jeune fille, pour les ramener lentement à con cou, pour finalement laisser glisser ses bras de chaque côté de son cou, ainsi, il avait sa tête proche de celle de la jeune fille, et pouvait lui parler à elle, et rien qu'à elle.


" Tu voudras aller ailleurs, après ça, ou rentrer ? "

Keisuke posa son visage sur l'épaule gauche d'Ai et vint déposer un baiser dans son cou avant de se redresser légèrement pour poser sa tête sur celle de la jeune fille, en attendant sa réponse. Patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ai Hoshiko
Petite Poupée de Porcelaine ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 818
Age : 29
† Club : Vice présidente du club de Mode
† Age Du Perso' : 19 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pense pas en avoir, m'en fin >
Chambre/Logement: Chambre n° 1
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Ven 28 Nov - 12:06

[Réponse horriblement petite et minable. Désolé mon Keisu d'amour ><]

Ai venait tout juste de dévoilé à Keisuke ce quelle avait sur le coeur depuis déjà quelques heures et cela lui avait fait le plus grand bien. Elle était maintenant soulagée et apparemment Keisuke l'était aussi même si il ne laissait pas trop paraître. Peu de temps après avoir embrassé Keisuke pour la seconde fois Ai s'était excusé et Keisuke lui avait quelle n'avait pas besoin de s'excuser, ce qui fit sourire Ai. Celui-ci s'amusait à son tour à caresser les mains de la jeune demoiselle, tout en s'amusant à contre ceux d'Ai, ce qui l'a fit même un peu rire. Keisuke avait peu à peu fermer les yeux puis il finit par dire qu'il allait finir par haïr cette table qui le séparer d'Ai. Ai allait ajouter quelque chose, mais Keisuke venait tout juste de se lever pour se mettre derrière Ai, mettant petit à petit ses bras autour du cou de la jeune fille. Il lui demanda si après elle voulait aller ailleurs ou si elle voulait rentrée. Ces paroles furent accompagné d'un doux baiser dans le cou, ce qui fit frissonner Ai. Elle ne se serait jamais attendu à un baiser aussi doux de son petit-ami, mais il fallait avouer que c'était très agréable. Elle bascula sa tête un peu en arrière pour plonger son regard dans celui de son petit ami.

Je pensais aller dans les jardins du pensionnat, on sera plus tranquille là-bas.

Elle se leva à son tour de la chaise, sortant de son sac son porte-monnaie. Elle prit par la suite l'addition et partit payer au bar, en disant au serveur qu'il pouvait garder la monnaie et le serveur l'a remercia. Elle regarda son petit ami et lui prit la main, ils sortirent tout les deux du café. Dehors la pluie s'était arrêter de tomber, ce qui fit sourire Ai qui finit par dire à Keisuke.

Cette fois, tu n'auras pas besoin de me passer ton haut

Elle regarda son petit ami avec un sourire aux coins des lèvres. Elle enleva par la suite sa main de celle de Keisuke pour venir placer ses bras autour de la taille de Keisuke, posant par la même occasion sa tête sur le torse de celui-ci. Elle se sentait tellement bien avec lui, et dire quelle ne le connaissait que depuis seulement quelques heures. Qui aurait un jour penser quelle sortirait avec un rebelle ? Personne. Rien que d'y penser cela l'a fit sourire. Elle releva la tête vers Keisuke, qui l'a regardait lui aussi en lui souriant. Elle enleva un de ses bras de la taille de Keisuke pour remettre son porte-monnaie dans son sac. Puis Ai attendait patiemment que Keisuke se décide à marcher ou alors à lui parler.

_________________
    Où que j'ailles
    Quoi que je fasse
    Tu es toujours là
    Et je t'aime pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke Mara
¤~¤ Propriété d'Ai Hoshiko ¤~¤
avatar

Nombre de messages : 653
Age : 26
† Age Du Perso' : 17 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Kisa Hitchi
Chambre/Logement: 3
† Relations:

MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   Ven 28 Nov - 20:27

[Mais ta réponse est parfaite Ai-chou =^^=]

Le jardin du pensionnat ? Tiens, c'est vrai que Keisuke y vivait - dans le pensionnant, pas dans le jardin -, c'était assez spécial d'ailleurs, il se contentait d'y dormir, point barre, le reste du temps, il le passait à l'extérieur... D'ailleurs, il ne savait que situer sa chambre dans cette grande bâtisse, c'est tout, le reste, il n'y avait pas encore mis les pieds, il faudrait qu'il y pense, un jour, peut-être. En tout cas, ces jardins dont parlait Ai, il ne les avait qu'aperçut une ou deux fois, jamais il n'y avait vraiment été, alors pourquoi pas y faire un tour ? Le jeune homme n'y voyait aucune objection.
Alors qu'Ai allait payer, Keisuke en avait profité pour ranger les chaises, oui, il était un peu maniaque peut-être, mais pour de simples détails : un tiroir mal poussé, une chaise non rangée, ou d'autre petite chose comme ça. Une fois qu'Ai eut payé, elle prit Keisuke par la main et le guida à l'extérieur du café, ça y est, la pluie s'était calmée... Bon, c'était à la fois bien, et à la fois triste, le jeune homme - ou gamin, comme vous voudrez - ne pouvez plus se balader sous la pluie, mais d'un autre côté, ça lui évitait de remouiller ses affaires maintenant presque sèches. La phrase qu'Ai prononça fit sourire Keisuke, en effet, il n'aurait pas besoin de lui passer son haut pour cette fois, sauf si elle avait froid, ou si la pluie, plutôt capricieuse, décidait de revenir sur ses pas. Mais pour le moment, ce n'était pas encore le cas, la plupart des gros nuages noirs avaient laissé place à un ciel partiellement bleu, et on pouvait sentir de nouveau quelques rayons de soleil tenter de percer à travers les nuages cotonneux restants.
Les deux jeunes gens restèrent un instant immobiles à se regarder, simplement, jusqu'à ce que Ai décide d'enlacer Keisuke, c'était agréable cette douce étreinte, Keisuke sentait Ai contre lui, et rien que cette petite sensation lui plaisait. Il aurait pu rester comme ça un long moment, à regarder Ai, sans pour autant bouger, rester comme ça, ses bras sur ses épaules... Mais ce n'était pas comme ça qu'ils arriveraient un jour aux Jardins... Ou, ils pouvaient toujours attende que ceux-ci viennent à eux, auquel cas, il ne fallait pas être pressé, c'est tout.
Keisuke pivota de façon à se retrouver à côté d'Ai afin de marcher à ses côtés, et ce, tout en gardant sa main dans la sienne.


" Bon, on devrait y aller avant que la pluie ne revienne, tu crois pas ? "


Le jeune homme se contenta de sourire à Ai à la fin de sa phrase, et commença à marcher lentement, sans même attendre la réponse de la jeune fille, c'était une question rhétorique, parfaitement... Keisuke avait peut-être peur de se retrouver en "serpillère" une nouvelle fois, qui sait ? A force, peut-être que même lui s'en lassait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Temps maussade et chocolat chaud. [Ai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Un soir de juin et un chocolat chaud. » | Elias && Caitlyn
» aller !!On rigole un peu avec ce temps maussade..
» Une tâche de chocolat chaud ? Sur ton chandail préféré en plus ? (libre pour homme ;) )
» Premier Rendez-vous [PV Danny Sneals]
» Chocolat chaud, mon amour. ? ALEXANDRA.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Rêverie ♣ :: ☆ La Ville. :: ☆ Les Restaurants & Bars.-
Sauter vers: