♣ Rêverie ♣


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Souvenir. PV: Kido ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myûya Mikazaya
† Directeur Aux Mille Visages
avatar

Masculin Nombre de messages : 172
Age : 28
† Club : Des fous anonymes!! Sauf que c'est pas anonyme. ô_ô
† Age Du Perso' : 21 ans.
† Profession : Directeur du pensionnat.
Date d'inscription : 13/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Aucun pour le Moment.
Chambre/Logement: Quartier Sud en Ville.
† Relations:

MessageSujet: [ Souvenir. PV: Kido ]   Dim 23 Nov - 17:04

Le soleil s’était couché depuis plusieurs heures à présent. La nuit avait étendue sur la ville, son long manteau étoilé. La lune, de son unique œil, suivait l’agitation nocturne des grandes ruelles et délaissait les petites rues ou toute sorte de chose se passait. Des agressions, des vols, des viols. Il valait mieux faire attention ou on allait si on ne voulait pas se retrouver gorge coupée sur le sol crasseux. Mais cet ombre, elle, semblait insouciante ou trop sûr d’elle pour faire gaffe à se genre de détail. Ainsi, elle déambulait naïvement dans les rues malfamées, glissant de tant à autre son regard sur le décor délabré et pauvre du quartier. L’endroit n’était pas de plus attrayant. Entre les petits groupes qui se tapaient dessus, les duos dans les recoins qui échangeaient drogues, ou encore ses filles de joie qui se jetaient littéralement sur tout se qui ressemblait de prêt ou de loin à un homme… En parlant de ça, Myû était d’ailleurs surprit de voir des petites Neko’s, et même parfois des garçons, tenues en laisse sur le bord du trottoir, leur mac s’affichant au grand jour, si je puis dire. Au fond, les chatons étaient des esclaves alors se genre de chose ne devait même pas être interdit sur l’île. S’était étrange… Mais le directeur ne s’attarda que peu sur cela.

D’ailleurs que faisait-il dans un lieu pareil à cette heure-ci? Bien, il n’arrivait simplement pas à dormir. C’est pour cette raison qu’il marchait dans la ville sans véritable but. Myûya était arrivé ici par pur hasard et se dit vaguement qu’il ferrait mieux de rebrousser chemin avant qu’il n’y lui arrive une connerie . Cependant, il finit sans savoir lui-même pourquoi, dans un bar du quartier. A quoi bon rentrer, il ne dormirait pas de toute façon. Depuis que Todoshi était mort, il n’arrivait pas à fermer l’œil de la nuit. Il n’arrêtait pas de songer aux paroles du vieil homme, à se qu’il devait faire… Fuir ou affronter cette nouvelle vie? Devenir Myûya Mikazaya pour de bon? Impossible de prendre une décision. Tout cela était nouveau pour lui et le travaillait au plus au point.

C’est pour cela qu’il était là, devant se verre de whisky, dans un coin du bar. Il observait les alcooliques qui buvaient pour oublier leur vie misérable et qui s’enlaçaient en hurlant des « Toi, t’es mon copain! Hein… Hey, je te cause!.. Putin…Hey! » et qui n’allaient pas tarder à se taper dessus. Il y avait aussi aux tables, les macs entourés de dizaine de jolie fille. Pelotant, se marrant avec leurs hommes de mains, buvant le meilleur alcool de l’établissement. Vaguement, le jeune homme se dit que tout cela ressemblait vraiment à un film policier et qu’il se trouvait actuellement dans le repère d’un groupe de criminel. La police n’allait pas tarder à débarquer et emmener tout le monde au post? Il eut un sourire en coin puis porta à ses lèvres le liquide alcoolisé.

Il reposa ensuite le verre et observa, le regard vide, les glaçons fondrent. Il fallait qu’il trouve une solution, cette situation ne pouvait plus durer. Combien de fois encore allait-il se retrouver dans un bar en plein milieu de la nuit à cause de ses insomnies? Là, avec ceux qu’on appelle les rebus de la société? Il devait réagir.


[ Un post cour, j’ai du mal à commencer, désolé. >< ]

_________________
.: Kyôran Kaori :.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hemingway Kido
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: [ Souvenir. PV: Kido ]   Dim 23 Nov - 21:53

Dans un coin, un poivrot cuvait . Le saké avait été sa plus belle découverte en arrivant . Il n'était pas du tout originaire de la zone . En le regardant bien, ça se voyait un peu, mais au fond la clientèle du bar était tellement hétéroclite qu'il passait presque inaperçu, entre son veston vaguement noir élimé aux manches, son chapeau piqué pour l'occase dans une poubelle, et le joint qui fumait tranquille entre le revers du chapeau et le col du veston . Donc, pour ceux qui n'auraient pas deviné, l'agent Kido était en planque . Rien de particulier en vue, il ouvrait juste l'oeil et tendait l'oreille . C'était la nouvelle directive du commissaire : envoyer des nouveaux au hasard sans ordre précis . Une technique pour déconcerter les taupes qui jusqu'à maintenant avaient le chic pour savoir quel grand inspecteur irait où et pour chercher la trace de qui ... depuis des mois, on n'avait arrêté quasiment personne, ou alors du menu fretin, du genre qui braque les petites vieilles devant la porte du commissariat .

Depuis qu'il était là, il avait enregistré dans les petits fichiers de sa tête une suite de petits détails et un ou deux jolis portraits-robots à comparer avec la base de données informatique ; par ailleurs, les gens encore lucides avaient échangé à mots couverts des considérations qui pourraient servir à contrecarrer quelques opérations . Peut-être pas d'une envergure phénoménale, mais au moins celui qui ramènerait ça au commissaire ne finirait pas à la circulation ce mois-là . Le temps se gâtait dehors et même s'il avait ce qu'il lui fallait et que ça devenait dangereux de s'éterniser, Hemingway se dit que finalement il allait rester tranquille et attendre que l'averse soit tombée . Son rayon d'optique changea instantanément : il était en pause, il cherchait des yeux la nana qu'il allait draguer pour se distraire . Elles étaient malheureusement toutes réservées ou payantes, à ce qu'il put voir, du moins celles qui avaient un intérêt quelconque . Hemingway soupira et se résigna à se passionner pour le match à la télé . Il n'y comprenait rien . Le japonais, c'est tout juste s'il le maîtrisait quand quelqu'un le parlait en face de lui en articulant, et pas trop soutenu . Les présentateurs de journal télévisé allaient beaucoup trop vite pour lui .

''On s'emmerde, hein ?''

Ce genre de truc, il savait le dire . Le mec à qui il s'était adressé lui rappelait vaguement quelque chose, un bon garçon pensait-il, sans rapport avec les réseaux mafieux du coin en tout cas d'après ses observations, mais il lui disait quelque chose et il était possible qu'il ait déjà vu sa photo au commissariat, pour un petit délit qui ne lui rappelait rien pour l'instant . Il ne s'adressait à lui que parce qu'il avait l'air d'éprouver la même chose que lui, en regardant ainsi son verre : l'ennui le plus total . Et l'expérience lui avait appris une chose : si tu veux t'éclater dans un secteur que tu ne comprends pas, tu traînes avec les gens du coin . S'éclater à tous les sens du terme d'ailleurs, mais il n'avait pas de préférence pour l'instant ; il manquait d'exercice .

Hemingway lui tendit spontanément la main et se présenta : ''Kido .'' Les gens du coin avaient toujours du mal avec son prénom et il ne voyait pas d'inconvénient à ce qu'on l'appelle comme ça .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myûya Mikazaya
† Directeur Aux Mille Visages
avatar

Masculin Nombre de messages : 172
Age : 28
† Club : Des fous anonymes!! Sauf que c'est pas anonyme. ô_ô
† Age Du Perso' : 21 ans.
† Profession : Directeur du pensionnat.
Date d'inscription : 13/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Aucun pour le Moment.
Chambre/Logement: Quartier Sud en Ville.
† Relations:

MessageSujet: Re: [ Souvenir. PV: Kido ]   Dim 23 Nov - 22:46

Myûya continuait de fixer le fond de son verre. Il réfléchissait, réfléchissait encore et finalement, il lâcha le cour de ses songes. Rien à faire, il savait pas qu’est-ce qui était le mieux pour lui à présent. Il avait le choix, fuir et prouver à un homme mort qu’il était effectivement un lâche incapable de vivre comme les gens normaux. Chose qui l’agaçait rien qu’en y pensant. Ou alors rester et devenir un de ses êtres qui vivent leurs vies tranquillement de façon si ennuyante… Aucune de ses solutions lui plaisaient. Il se disait vaguement qu’il aurait mieux fait de ne jamais rencontrer Todoshi, il vivrait comme avant et tout aurait été tellement plus simple. Hum. Un glaçon venait de fondre légèrement et cela fit bouger le fond de son verre. Passionnant. C’est là que la phrase d’une personne proche de lui résonna, exprimant le fond de ses pensées à voix haute. On s’emmerde. Y’avait pas d’autre mot pour qualifier la situation, effectivement. Il releva la tête et examina le jeune homme qui venait de prendre la parole. Vu comment il était vêtit, on aurait dit un clodo venu boire son litre d’alcool quotidien. Cependant, des détails rendaient le personnage pas très en accord avec le lieu. Le costume était trop parfais et pour un sois disant alcoolique il avait le nez et les paupières bien trop parfaits. L’alcool se lisait sur le visage des alcooliques, lui, il n’en était pas un. Il était d’ailleurs jeune, un peu prêt le même âge que lui? Des yeux et des cheveux sombres… La peau mate… Et un visage… Fin…. Féminin?….Connut? Myûya avait une excellente mémoire et si il avait la sensation de connaître, il connaissait. C’est alors que son voisin lui tendit la main en se présentant.

« Enchanté Kido, moi c’est Myûya. »

Attrapant sa main pour le saluer, il y eut comme un flasch. Les yeux du directeur s’écarquillèrent soudainement. Il se souvenait. Ce visage. Oula, le temps se gâtait et cela n’avait aucun rapport avec la pluie à l’extérieur. Le passé le rattrapait et pas un des plus agréables d’ailleurs. Il se souvenait parfaitement de cet homme. S’était quand…. Myûya jouait les serveuses dans un bar des bas quartiers. Un peu dans se genre le bar, mais il ne marchait pas aussi bien. C’est d’ailleurs à cause de cela que la pseudo demoiselle s’était retrouvée seule avec ce Kido. Un surexcité qui n’avait pas mit long avant de le plaquer dans un coin et de glisser une main sous ses jupes. Seulement une surprise de taille ( Mauvais jeu de mot? *PAF*) l’attendait. Le silence s’était installé alors que le jeune homme découvrait la véritable identité de la serveuse. Il avait fuit sans demander son reste et le travelot était resté dans le bar, un peu surprit de se qui venait de se passer. Après ça, le soleil se coucha et la serveuse disparut.
Si cet homme le reconnaissait… Cela allait mal tourner, très mal…. Myû lâcha finalement la main de Kido, se replongeant dans son verre, un peu tourné vers le mur. Il ne devait surtout pas comprendre et Myû devait vite filler d’ici. Cependant, si il partait trop rapidement, son voisin comprendrait. Il devait avoir l’air naturel, finir son verre naturellement, et s’excuser en prétextant un rendez vous ou une connerie du genre. Il leva le regard vers deux alcooliques qui commençaient à se crier dessus avec rage.


« L’endroit n’es pas des mieux fréquenté en plus. » fit-il vaguement.

C’est alors qu’il se souvient de ses doutes. C’est vrai. Ce Kido? Que cherchait-il ici? Il n’avait pas l’air d’un alcoolique, Myû le maintenait. Peut être une nouvelle victime? Les femmes ici n’étaient pourtant pas les plus faciles à avoir. Des prostitués pour la grande majorité, et des prostitués avec leurs Macs. A moins qu’il essaie d’en chopper une à la sortie? Myû ne pouvait s’empêcher de songer qu’il préparait un mauvais coup, au fond, il n’avait pas de bon souvenir de cette personne. Le jeune homme glissa une de ses joues contre la paume de son bras accoudés, jouant avec son verre d’une main et fixant son voisin, interrogatif. .

_________________
.: Kyôran Kaori :.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hemingway Kido
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: [ Souvenir. PV: Kido ]   Lun 24 Nov - 13:08

''Tu dis pas ça pour moi, j'espère .''

Avec un petit rire, Hemingway haussa les épaules sans même tourner son regard sur la scène un peu plus loin . Il avait sur lui un bipeur pour appeler à l'aide les gars en planque dans une bagnole à quelques rues de là, qui suivaient d'un regard embrumé de bière les allées et venues d'un gang rival de proxénètes et de dealers . On évitait généralement de poster Kido dans les zones de deal, allez savoir pourquoi, peut être parce qu'il demandait lui-même à éviter .

Enfin, pour le moment, rien ne justifiait un mouvement de panique . Les mecs en question ne seraient pas de grosses pertes, et lui n'estimait rien risquer . Son camarade de beuverie, en revanche, avait l'air nerveux .

''Mais relax, man, faut pas venir traîner ici si ça te fout les jetons !'' sourit le flic en tapotant l'épaule de l'autre jeune . ''Personne te mangera, je t'assure .''

Ce n'était pas encore vraiment une promesse de le défendre, mais disons que si la bagarre s'étendait jusqu'à eux, il ne se gênerait pas pour intervenir et expliquer poliment à la bagarre en question qu'on n'entre pas comme ça dans son espace vital . Ce n'était pas exactement ce qu'on pouvait appeler faire son travail . Son travail aurait plutôt été d'embarquer tous les guignols locaux avec des menottes aux mains et aux pieds . Mais on ne peut pas tout avoir dans la vie, et les prisons de l'île étaient largement trop peu nombreuses, trop petites, et surtout trop gouvernées par la corruption ; même s'il s'était mis d'accord avec quelques collègues et avait vraiment coffré tout ce joli monde, la seule chose qui aurait changé dans le bar quelques jours plus tard, c'est qu'il y aurait une plaque dans un coin du bistrot avec son nom dessus et la mention : à un petit gars qui nous aura bien fait marrer .

Le patron allait s'occuper du litige quand un son familier l'en dissuada instantanément . Une bouteille venait de faire les frais de l'énervement général, que l'atmosphère d'orage n'avait pas arrangée . L'un des collectionneurs d'éléphants roses brandissait maintenant un instrument ébréché et particulièrement contondant, muni d'une poignée qui avait été dans une autre vie le col de la bouteille citée plus haut . Que ceux qui n'ont pas suivi aient l'amabilité de sortir avec les autres, ça devient dangereux .

''J'ai une arme de service au cas où ça dégénère . Si on est visés, tu ferais mieux de rester derrière moi . Par contre si je suis obligé de faire feu je te conseille d'en profiter pour sortir discrètement . T'as pas l'air d'un costaud et je verrais bien certains connards te mettre la pâtée juste pour le fun et les trophées de chasse .''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Souvenir. PV: Kido ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Souvenir. PV: Kido ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenir d'Haiti
» Aux yeux du souvenir...
» quelques imageries pour ce souvenir......
» Souvenir,tristesse et espoir
» Les Fondateurs du Kido

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Rêverie ♣ :: ☆ La Ville. :: ☆ Les Restaurants & Bars.-
Sauter vers: