♣ Rêverie ♣


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Isaac débarque [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 25
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Isaac débarque [FINI]   Jeu 20 Nov - 18:29

Une mèche d'or couvrait son visage. Isaac dormait d'un sommeil profond, ses yeux bleus étaient fermés et il avait un léger sourire aux lèvres qui lui donnait un air d'ange.
Un petit rayon de soleil timide vint chatouiller son visage, le réveillant. Il ouvrit tout doucement les yeux puis bailla en se couvrant la bouche, des larmes perlaient à ses yeux.

Il avait encore fait ce rêve, il le faisait toutes les nuits, il était avec son meilleur ami Hakihiro puis il le voyait se tordre de douleur par terre puis disparaître vivre avec une famille riche loin de lui et lui, restait enfermé dans cette chambre sombre...

Il se leva, trop rapidement, et fut prit d'un vertige qui le força à s'appuyer contre le mur. Il jetta d'ailleurs un regard machinal au calendrier affiché sur le mur puis son visage s'illumina : c'était aujourd'hui. Aujourd'hui, il partirai loin de ses parents, loin de ce lieu qui le rendait si mélancolique et partirai à l'aventure sur une île où il y avait des êtres étranges, des êtres mi-humains, mi-chat : des nekos. Il n'avait jamais vu de neko et était impatient d'en apercevoir.

Il alla à la salle de bain, se lava, se coiffa et enfila un jean noire ainsi qu'un pull bleu claire et descendit déjeuner : il mangeait de nouveau et avait reprit assez de poid pour être à un niveau acceptable.

Puis sa silhouette svelte aux longues jambes fines se dirigea vers la salle de bain où il se lava les dents puis il revéfia pour la centième fois ses bagages : il quittait cette endroit pour la première fois de sa vie et était si exité mais il ne montra rien et se comporta toujours en parfait gentleman poli et calme.

Il dit ensuite au revoir à ses parents effondrés par son départ et leur promis de leur écrire.
Et il monta dans la limousine qui devait l'emmener à son bateau privé. Une fois arrivé, il monta dans le bateau où il admira le paysage marin jusqu'à son arrivé.

Il descendit du bateau et fut prit d'un brusque vertige, pas à cause du passage de sol instable au sol dur mais parce qu'il aperçu des êtres mi-humains, mi-chat : des nekos.
Ils étaient si beaux et si gracieux mais pourtant, ils semblaient porter toute la misère du monde sur leurs épaules et Isaac qui ne savait pas qu'ils étaient utilisés comme esclaves fut choqué de le remarquer.

Il n'en fit la remarque à personne, ce serai sûrement très déplacé et marcha donc jusqu'à la prochaine voiture qui devait l'emmener jusque devant son lycée.
Lorsqu'il arriva et qu'il descendit en empoignant ses valises d'une seule main avec une facilité déconcertante pour des valises de ce poid, ce qui n'était pas dur car il avait eu un entrainement stricte aux arts martiaux grâce à son ami Akihiro, il se tourna vers la voiture qui partit puis se tourna vers la grille. Il eut un air perdu pendant un instant puis il décida de ne pas se laisser abattre pour rien et entra dans le hall.

Là, il fut carrèment perdu, il n'avait jamais vu autant de jeunes de son âge, pour tout dire, il n'était jamais venu dans une école et n'avait jamais vraiment été dehors librement sans se cacher de ses parents. Il fut pris d'une vague d'excitation et de peur mais ne laissa rien paraître sur son visage et garda un visage sans expression qui cherchait juste son chemin.

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan


Dernière édition par Isaac Tasaka le Lun 1 Déc - 23:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 27
† Age Du Perso' : 23 ans
† Profession : Psychologue
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Appartement, Au sud de la ville
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Mer 26 Nov - 23:12

Premier jour de son nouveau travail. Isaac allait enfin s'essayer à la pratique de la psychologie sur des élèves de lycée, si tant est qu'il ait des patients dans la journée, ce qui n'était pas certain du tout. Au moins, il allait pouvoir rencontrer du monde, ce qui n'était pas une mauvaise chose, lorsqu'on savait qu'il n'avait vu que son frangin depuis près d'un mois. Il était cruellement en manque de vie sociale "normale". Pourtant, c'est avec difficulté qu'il quitta la chaleur douce de son nouveau lit et de ses nouvelles couettes. Il bailla, attrapa ses lunettes sur la table de chevet, et les mit sur son nez pour se réveiller plus vite. Contrairement à son homonyme, Isaac ne se souvenait pas de ses rêves, ou bien c'était rare, mais aujourd'hui, il n'en avait aucune bride qui lui revenait à l'esprit. Il pensait que c'était mieux comme ça, car ayant fait sa propre psychanalyse, il savait qu'il y avait plus de cauchemars que de beaux rêves. Cauchemars qui sont en fait des manifestations de pulsions refoulées particulièrement violentes de l'inconscient. Il était parfaitement normal d'en avoir, mais ce n'était pas vraiment quelque chose d'agréable…
Grâce à son réveil, il avait pu se lever un peu avant Victor, gagnant ainsi la salle de bain le premier, encore en boxer, pour aller prendre une bonne douche afin de se réchauffer et d'achever son réveil. Il ne mit pas vraiment beaucoup de temps, et quand il sorti, il n'entendait pas encore son frère se lever, il avait donc encore assez de temps pour ne pas être obliger de se raser à la hâte, pour prendre soin de sa peau, se coiffer, nouant ses cheveux sur sa nuque d'un ruban semblable à ceux de son frère pour ne pas être gêné durant la journée, puis partit s'habiller. Il sélectionna une chemise aux motifs étranges, sombre, assez discrète par rapport au reste de sa garde robe, et un pantalon noir, plutôt classique. Bien sûr, il compléta sa tenue, tout de même, par quelques bagues et une ou deux chaînes, ainsi que ses piercings. Se regardant dans le miroir de la salle de bain, il trouvait qu'il avait l'air suffisamment sérieux comme ça, pour un jeune homme de 23 ans, il n'avait pas l'habitude de l'être autant, en tout cas, mais tout de même, ça lui donnait un style. Il eu un sourire, puis libéra la salle de bain, réveillant son frère qui dormait toujours au passage, puis sortit acheter des croissants le temps que celui-ci se réveille et se prépare.
Ils mangèrent, tranquillement, puis partirent pour le travail. Isaac gardant la clef, mais laissant Victor partir devant, s'arrêta chez l'épicier et acheta les produits d'entretient dont il avait besoin, ce qui lui éviterait de repasser là le soir. Il laissait le soin à Victor de choisir et confectionner les repas, vu qu'il était plus doué que lui en la matière.
Il sortit de l'épicerie avec un sac plein de bidons de produits plus toxiques les uns que les autres et marcha jusqu'au lycée, conscient du fait qu'on le regardait étrangement. Cela ne le dérangeait pas plus que ça, simplement, il était certain que sans ces fameux produits, il ferait un peu moins peur…

A l'instar de son homonyme, il avait été surpris de voir que la plupart des gens de la ville étaient accompagnés de créatures étranges, mi-chat, mi-homme, les fameux nekos, dont il avait entendu parlé et surtout de voir qu'ils étaient utilisés comme des esclaves…Où était l'éthique là-dedans ? Il savait d'où provenaient ces êtres, d'une éprouvette dans les mains d'un scientifique, il savait aussi qu'ils étaient doués de conscience, comme les humains, pourquoi les considérer comme inférieurs dans ce cas ? Simplement une autre preuve de la mégalomanie et de l'intolérance de l'homme, à moins qu'ils aient créé cette race à partir d'embryons humains, uniquement pour avoir des esclaves légalement… Tout ça, ce n'était pas joli, et il ne cautionnait pas, surtout qu'en plus, il aimait beaucoup les chats…C'était peut-être son animal préféré, avec l'oiseau aussi…

C'était la première fois qu'il voyait l'académie. Elle était véritablement somptueuse, assez kitch d'ailleurs, mais d'une ambiance agréable, très tournée vers le passé…Soyons clair, il trouvait que c'était peut-être un peu trop, mais si cette école était riche, dans ce cas, il n'avait aucun problèmes avec ça…Juste qu'il ne faudrait pas que les élèves soient lésés à cause du décor…
Visiblement c'était pas le cas, la foule des élèves qui se pressait pour aller en cours bavardait joyeusement, et il tenta de se faire un passage parmi eux, mais il abandonna bien vite, étant coincé contre un jeune garçon encore avec ses valises.
C'était certainement un interne, ou un nouvel élève…Il leva son sac au dessus des têtes des élèves, les surplombants légèrement, histoire de ne pas se le faire bousculer…Il ne valait mieux pas en éclater une maintenant, quitte à avoir l'air encore plus bizarre…Le bouchon semblait se défaire petit à petit, et il pu doubler l'élève, lui adressant un sourire d'excuse, puis finalement il revint vers lui, les sourcils légèrement froncés, il avait l'air perdu, lui…
En le regardant de face, il remarqua que le garçon était quelqu'un de très beau, raison de plus pour l'aider, pensa-t-il avec un sourire.

"Bonjour…perdu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 25
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Mer 26 Nov - 23:54

Isaac, le jeune homme aux cheveux blonds, regarda attentivement le hall où il était et vit que c'était un hall à l'ancienne et dans un style très riche. Un de ces hall qui rendent les nouveaux fous d'angoisses à cause du nouveau et cela devrait effrayer encore plus le jeune homme car il n'avait jamais mit les pieds dans une école et n'avait jamais vu d'aussi près tant de personnes mais bizarrement lorsqu'il regardait autour de lui, malgré le léger sentiment d'être complètement paumé, il n'était pas du tout paniqué et au contraire même, il se sentait totalement calme maintenant.

Il observait encore cet étrange hall destiné, d'après lui, à faire fuir les nouveaux et soudain, il se sentit englouti dans une masse d'élèves riants et chahutant.
Olalalala...C'était vraiment trop de monde pour Isaac qui sentit sa tête légèrement tourner et qui s'appuya un moment contre un pilier histoire de reprendre ses esprits. Après tout, il y avait tant de choses nouvelles et inconnus qui se produisaient en une seule journée, le soir, il s'endormerait comme une masse, ça c'était sûr !

Il essaya de reporter son attention sur la décoration du hall et non sur tous les élèves qui remplissaient le hall pour éviter d'avoir de nouveau la tête qui tourne et lorsqu'il reprit ses esprits et qu'il regarda devant lui, il vit un homme d'environ la vingtaine d'années assez beau voire pas mal du tout se planter devant lui.
L'homme n'était pas de nationalité japonaise, il n'avait même rien de japonais. Il possédait de longs cheveux châtains claires avec des mèches blondes et de beaux yeux verts qui n'exprimaient pourtant que froideur malgré le sourire qu'il affichait comme pour mettre Isaac en confiance :


-" Bonjour…perdu ? "

Le jeune homme blond regarda un instant le bel homme qui lui faisait face puis il lui répondit avec un sourire digne d'un gentleman penaud :

-" Bonjour. Perdu. "

Il empoigna sa lourde valise tout aussi facilement qu'au début puis enchaîna :

-" Sauriez-vous, par hasard, où je pourrai trouver un plan ? "

Il souriait de la même manière que le bel inconnu qui lui faisait face, c'était un sourire poli comme celui qu'on lui avait appris à faire mais si on creusait vraiment, on voyait que derrière ce sourire, se trouvait le même petit garçon timide et maladroit de son enfance perdu dans un univers inconnu et complètement terrifié mais si même Isaac ne s'en rendait pas compte, qui s'en rendrait compte ?

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 27
† Age Du Perso' : 23 ans
† Profession : Psychologue
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Appartement, Au sud de la ville
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Jeu 27 Nov - 22:22

[Vala ^^ j'ai fait au plus court XD]

Le hall se vidait peu à peu à mesure que les élèves entraient dans les salles de classe, pour assister aux cours, et alors il remarqua que celui à la valise ne bougeait pas, lui. Il avait certainement bien suspecté en le prenant pour un nouvel élève. C'était une chance pour lui de papoter enfin avec quelqu'un d'autre que son frère. Un beau jeune homme en plus…Particulièrement grand, blond aux yeux d'un bleu profond, très élégant et lui non plus n'avait rien de japonais…D'ailleurs, quelque chose qui l'avait frappé dès qu'il était rentré dans ce hall, c'était le caractère totalement hétérogène des élèves, presque tous semblaient venir d'endroit du globe différent. Certainement que l'île, étant indépendante, constituait une terre d'immigration pluriculturelle et donc plutôt accueillante, un cadre assez utopique, certainement pour cette raison qu'il avait l'impression qu'ici tout pourrais s'arranger...Il soupira en pensant de nouveau à son frère, espérant qu'il ait, lui, trouvé le chemin pour sa bibliothèque, ne sachant pas s'il avait eu un plan ou non…

Le bâtiment avait l'air plutôt grand et il semblait très facile de se perdre dedans, alors il lui semblait que de rester dans le hall, comme le faisait cet élève, était en effet une bonne idée lorsque l'on n'avait pas de plan…Du moins, tant qu'il y avait quelqu'un. Il fit un sourire et vint lui demander s'il était perdu, de son japonais approximatif du fait du peu de pratique de la langue. Bien sûr, il ne s'était pas trompé. Son sourire s'élargit, changeant son sac de produits d'entretien de main pour aller chercher un papier plié en quatre dans la poche arrière de son pantalon, le dépliant agilement de ses doigts fins.

"Bien justement, j'en ai un…l'avantage de faire parti du personnel j'imagine…"


Il s'approcha du garçon et lui tendit le plan, se mettant derrière lui pour pouvoir lire par-dessus son épaule. Son bureau à lui était dans une pièce collée à l'infirmerie, après tout, c'était logique vu qu'il travaillerait certainement en collaboration avec les infirmiers et les médecins scolaires, puis visiblement, le chemin pour s'y rendre n'était pas vraiment compliqué. Ce n'était d'ailleurs pas trop loin des dortoirs, à supposer que le blond veuille allez poser les affaires à son dortoir avant toute chose, mais peut-être qu'il devait récupérer une clef quelque part ou quelque chose comme ça…

"Où deviez-vous vous rendre ?"


Demanda-t-il, son sourire aimable toujours aux lèvres.
Isaac était quelqu'un qui n'aimait pas vraiment juger sur les apparences, étant psy, l'âme de la personne était le plus important, mais paradoxalement, avait plus tendance à aller vers de belles personnes, à préférer les aider elles, avec beaucoup plus de volonté que les autres, par goût. Ce genre de relations là, c'était assez superficiel quand on y pensait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 25
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Jeu 27 Nov - 22:53

L'homme qui lui faisait face lui parla dans un japonais assez aproximatif, il essayait sûrement d'étaler ses connaissances ou il peut-être tout simplement mettre Isaac en confiance. Mais Isaac ne s'en souciait pas, pas qu'il soit trop imbécile pour se soucier de petits détails du genre qui peuvent se réveler interessant pour connaître la personne en face de soi mais tout simplement parce qu'on lui avait appris comment réagir dans cette situation alors il regarda le bel inconnu et lui dit avec un sourire très commerciale en japonais :

-" C'est bien, le japonais n'est pas une langue très apprise alors je suis surpris que vous sachiez le parler. "

Il ne fit aucuns commentaires sur ce que dit l'homme, pas que cela lui importait peu, mais c'était impoli de poser trop de question et s'il n'avait pas dit quel était son métier, c'est qu'il ne le voulait pas alors cela ne servait à rien de demander.
L'inconnu sortit un bout de papier de sa poche tandis qu'il tenait un sac remplis de produits d'entretients. Peut-être était-il technicien de surface ? Non...Impossible, il n'avait pas la tête à l'emploi, ce devait être un professeur ou quelquechose du genre...

Le bel homme aux cheveux châtains et aux reflets blonds lui tendit le plan puis se mit derrière son épaule pour pouvoir le lire. Isaac ne put s'empêcher de frisonner lorsqu'il sentit son soufle contre son cou mais il se ressaisit vite, il devait éviter de se montrer faible ou il risquait de de le regretter alors il masqua son léger malaise pendant que l'homme renchérissait :


-"Où deviez-vous vous rendre ?"

Isaac se tourna vers l'homme en lui tendant le plan qu'il avait mémoriser le plus vite possible grâce à sa mémoire entraînée et il lui répondit dans un anglais avec un léger accent français qui donnait son charme :

"J'aimerai me rendre à la chambre numéro deux, s'il-vous-plait"

Isaac ne put cependant empêcher un petit sourire amusé lorsqu'il se mettait en spectateur externe à la scène car les deux hommes se parlaient avec une extrème politesse qui semblait malgré tout si fausse...

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 27
† Age Du Perso' : 23 ans
† Profession : Psychologue
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Appartement, Au sud de la ville
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Ven 28 Nov - 20:17

C'était vrai que la scène avait un aspect assez théâtral. On voyait très bien le jeu parfaitement courtois des deux acteurs principaux, dans une bulle au milieu des figurants, imposant une politesse et un niveau de langue assez élevé, qui aurait pu d'ailleurs sembler très étrange vu la situation. Tout de même, ils n'échangeaient pas de sonnet lyrique, comme lors de la rencontre de Roméo et Juliette, et formaient un duo plutôt dans le genre burlesque, l'un s'exprimant dans un japonais approximatif, croyant qu'ici tout le monde parlais cette langue, tentant de s'adapter au mieux, tout en voyant que l'autre étranger parlais beaucoup mieux que lui, d'ailleurs, il ne comprenait pas tout, son sourire pourtant restait figé comme si il avait bien compris. L'autre perdu, ayant rencontré un drôle de personnage providentiel armé de produits toxiques pour nettoyer les sols à son secours. Puis il y avait le contraste de couleur entre les deux, clair pour le plus jeune, très foncé pour le plus âgé. Une symétrie centrale et un ballet élégant des mouvements tout aussi théâtraux des deux jeunes gens…mmh tous les bons ingrédients pour une scène de rencontre de comédie, ce qui était fort amusant de constaté, vu le décor qui lui aussi relevait du théâtral. Bien sûr, Isaac l'avait remarqué et jouait beaucoup de cela, s'amusant donc, sans pour autant ne pas être sincère dans ses paroles, simplement vraiment très hyperbolique dans la préciosité.

La scène se poursuivit en Anglais, et Isaac ne pu réprimer un rire gêné, alors l'autre parlait une langue qu'il connaissait couramment, certes avec un accent très amusant mais cela serait donc beaucoup plus facile pour lui de communiquer ainsi, mais pour autant, le registre ne changeait pas, il allait donc continuer sur sa lancée, beaucoup plus assuré dans la langue de sa mère qu'en japonais.

"Je ne saviez pas que vous parliez Anglais, poursuivons ainsi si vous le voulez bien, je ne suis pas encore parfaitement à mon aise avec cette langue japonaise que vous parlez si bien…"


Un peu de flatteries cela ne faisait pas de mal dans cette scène au langage d'une préciosité et d'une galanterie démodée. Avançant d'un pas, il montra le dortoir des garçons du doigt. Puis montra son bureau non loin de là à son tour. S'amusant toujours du décalage entre leur langage et le comique de situation, gardant toujours un sourire impeccable.

"Nous allons dans des endroits voisins les uns des autres, ainsi, me permettriez-vous de vous accompagner jusqu'à cette chambre portant le numéro deux ? Et me permettriez-vous de connaître le nom d'une si charmante personne ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 25
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Ven 28 Nov - 22:30

L'homme avait l'air de se sentir beaucoup mieux lorsqu'il parlait en Anglais, alors Isaac qui avait eu tout le loisir d'apprendre l'Anglais pouvait lui parler tranquillement dans cette langue malgré son accent français qui apparemment avait du succès auprès des filles en Amérique. L'inconnu aux produits d'entretients qui semblaient toxique - en même temps, des produits d'entretients comestibles, Isaac n'en avait encore jamais vu - dit à Isaac :

- "Je ne saviez pas que vous parliez Anglais, poursuivons ainsi si vous le voulez bien, je ne suis pas encore parfaitement à mon aise avec cette langue japonaise que vous parlez si bien…"

Le beau châtain s'avança ensuite vers Isaac qui fit instinctivement un pas en arrière puis montra un dortoire et un bureau du doigt. Le jeune homme aux cheveux d'or le regarda un instant, surpris, puis essaya de s'empêcher de rire et l'homme qui ne semblait pas voir le comique de la situation continua de parler :

- "Nous allons dans des endroits voisins les uns des autres, ainsi, me permettriez-vous de vous accompagner jusqu'à cette chambre portant le numéro deux ? Et me permettriez-vous de connaître le nom d'une si charmante personne ?"

Là ce fut trop pour Isaac qui s'empêcha de toutes ses forces d'exploser de rire mais malheureusement, plus il s'empêchait de rire, plus l'envie grandissait à la fin, il ne put plus s'empêcher de rire davantage et explosa de rire d'un rire très doux comme du miel qu'il essayait de cacher en plaquant sa main sur sa bouche mais cela ne changeait rien, il riait bel et bien et entre quelques éclats de rire, il réussi à placer :

-" Désolé...je suis désolé...mais...vous êtes vraiment en train de vous moquer de moi et de...mon language assez...vieux jeu...mais là c'est trop...désolé...encore...ne le prenez pas mal s'il-vous-plait... "

Il tenta tant bien que mal de se calmer mais en vain et lorsqu'il finit par réussir à s'arrêter, il eut une douleur intense aux joues et il reprit son soufle, appuyé contre un pilier en lâchant un gros soupire...

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 27
† Age Du Perso' : 23 ans
† Profession : Psychologue
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Appartement, Au sud de la ville
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Sam 29 Nov - 12:03

Le sourire d'Isaac s'agrandit encore plus alors qu'il voyait que l'autre n'en pouvait plus de rire. Oui, c'était bien amusant, mais lorsqu'on jouait la scène, il valait peut-être mieux la jouer jusqu'au bout sans rire, au risque de se faire légèrement démasquer. Il restait donc lui très sérieux dans son "rôle". Mais en réalité, à mesure qu'il parlait, l'autre ne parvenait pas à retenir son fou rire, il éclata même d'un rire doux qui ravit les oreilles du plus âgé, qui fit un véritable sourire pour le coup. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas entendu quelqu'un rire comme ça, ça le rendait du coup nostalgique du temps de son groupe, où ses amis passaient leur temps à s'amuser autour de lui, cela l'avait agassé un peu à cette époque, car il avait l'impression de faire le boulot pour tous les autres, mais finalement, ils les regardaient avec bienveillance, et acceptait très bien l'idée d'être le compositeur et en quelque sorte le garde fou de ses musiciens. De toutes façons, étant tous très bons, ayant un charisme impressionnant, il n'aurait pas pu se passer d'eux. Il soupira un instant en voyant l'autre se calmer, lui aussi avait envie de rire, mais cela ne sortait plus, depuis bien longtemps, mais il affichait tout de même un véritable sourire en se rapprochant du garçon, continuant, cette fois dans un anglais tout ce qu'il y a de plus standard chez les jeunes adultes lorsqu'ils travaillent.

"Y a pas de mal, je m'amusais, je ne me moquais pas, plutôt une sorte de joute verbale à celui qui aura le langage le plus ringard…Visiblement, je suis le meilleur à ce jeu là…"


Renchérit-il avec un sourire amusé, mais pas méprisant du tout, sa mélancolie ne voulant surtout pas le quitter...Enfin, si elle était au chaud dans son cœur, il n'allait pas la virer tout de même.
Il rangea le plan et posa ses produits d'entretient par terre pour lui tendre sa main droite.

"Isaac Ackhart, psychologue, enchanté…et ravi aussi de vous avoir fait rire…ça n'arrive plus très souvent en ce moment…"


Il serra la main du garçon avant de reprendre son sac de produits et de partir, jetant un coup d'œil pour voir si l'autre suivait, et lui montra se sac de produits.

"Je vous accompagne toujours à votre chambre, puis je vais poser ça, parce que j'ai certainement l'air très idiot avec…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 25
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Dim 30 Nov - 4:15

L'homme qui lui faisait face se mit à sourire mais ne rit pas. Il prenait peut-être Isaac pour un idiot de rire de tel choses mais en même temps, la dernière fois qu'Isaac avait rit du fond du coeur et c'était aussi la première fois c'était lorsqu'il fréquentait Akihiro, le vagabond.

Son seul ami, la seule personne enfant qu'il connaissait et c'était toujours la même chose aujourd'hui, l'homme qui l'avait abordé était la deuxième personne avec qui il parlait aussi longtemps à part sa famille de sa vie, alors forcément, il pourrait passer pour quelqu'un de naïf de temps en temps mais Isaac savait très bien se défendre et lorsqu'il faisait une erreur, il ne la reproduisait jamais. Il s'en rappelait précieusement.

Un air de mélancolie s'inscrit sur chacuns des visages des deux hommes et il y eut un instant de silence, chacun était plongés dans des pensées sombres ou pas. Il ne pouvait pas savoir ce que pensait l'autre et en était heureux. Connaître les pensées des autres, ce don n'attirait pas du tout Isaac, au contraire. C'était totalement indiscret et en plus, cela pouvait blesser énormément...

L'homme aux produits d'entretients rompit le silence en disant avec un petit sourire taquin :


"Y a pas de mal, je m'amusais, je ne me moquais pas, plutôt une sorte de joute verbale à celui qui aura le langage le plus ringard…Visiblement, je suis le meilleur à ce jeu là…"

Isaac lui répondit avec un grand sourire franc, en effet, il n'avait pas été habitué à se battre verbalement avec quelqu'un et c'était même la première fois pour lui, alors il s'en sortait plutôt bien pour un novice...
L'homme châtain posa ses produits par terre et il lui tendit la main en disant qu'Isaac serra :

"Isaac Ackhart, psychologue, enchanté…et ravi aussi de vous avoir fait rire…ça n'arrive plus très souvent en ce moment…"

-" Enchanté. Isaac Tasaka. Etudiant pour la première fois. Habitué des cours particuliers et non de la masse. "

C'était bref et cela résumait tout, le psychologue partit dans la direction qu'il avait désigné plus tôt en vérifiant que l'Apollon le suivait bien et il lui dit en lui montrant son sac de produits toxiques :

"Je vous accompagne toujours à votre chambre, puis je vais poser ça, parce que j'ai certainement l'air très idiot avec…"

Isaac le suivit et pouffa de son rire doux et cristallin, toujours en mettant la main devant la bouche par pur principe de politesse et renchérit :

-" Ce n'est pas grave, cela donne un côté...original. Mais allons-y si vous y tenez"

Il lui fit un grand sourire et arriva à sa hauteur en continuant de marcher...

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 27
† Age Du Perso' : 23 ans
† Profession : Psychologue
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Appartement, Au sud de la ville
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Dim 30 Nov - 17:49

Non, le psychologue ne pensait pas qu'Isaac était idiot en riant de la sorte, cela l'amusait plutôt, et il en était plutôt heureux. Après tout, ce n'était pas souvent qu'il faisait rire les gens. Sérieux, on le prenait plutôt pour un rabat-joie, par rapport à ceux qui l'entouraient que l'on ne pouvait pas retenir de faire des idioties. Mais un peu d'humour et de rire parfois, ce n'était vraiment pas du luxe, tout le contraire même, il en avait réellement besoin, et cette plaisanterie avec l'élève n'avait que pu lui faire un grand bien. C'était vrai que cela faisait longtemps qu'il n'avait pas entendu quelqu'un rire de la sorte, surtout que le rêve du jeune homme était doux, et très agréables à ses oreilles de musicien. Il garda son sourire...Vraiment, il espérait qu'un jour il puisse voir Victor rire comme ça, certainement qu'il aurait le rire aussi doux et le visage aussi beau, mais rationnellement, il ne se faisait pas d'illusions...en tout cas c'était vraiment mal parti pour que cela soit le cas. Lui, depuis combien de temps n'avait-il pas rit ? Difficile à dire...La dernière fois qu'il se rappelait avoir éclaté de rire, c'était le jour où, allant acheter des vêtements de scène pour un concert alors qu'il était au lycée, il avait rencontré un employé chez un antiquaire, qui s'était habillé en jeune fille des Alpes avec une tenue traditionnelle pour réclamer un autographe. Il avait tellement été surpris de l'audace du vendeur qu'il lui avait directement offert des places et placé sur la liste des invités pouvant voir les coulisses à la fin du spectacle. D'ailleurs, ce soir là, ils avaient finis dans le même lit, il n'était pas rentré chez lui, et maintenant qu'il y pensait, il ne savait pas du tout ce que faisait Victor, ce soir-là...

Visiblement, la mélancolie était également présente chez le garçon au cheveux d'or. Lui aussi, malgré la beauté de son rire ne devait sans doute pas l'exprimer trop souvent...Peut-être qu'un jour il en saurait plus, si l'élève voulait venir en consultation par exemple. Lui, contrairement à l'autre, était très curieux du passé des gens, bien conscient que c'est, dans la plupart des cas, ce qui les déterminent dans le présent et fera leur futur. Cependant, il resterait discret, pas question de lui poser des questions d'ordre professionnel dans un couloir, cela serait s'il en avait envie, et dans son bureau, d'où ça ne sortirait pas, bien entendu.

Chose assez étonnantes, les deux jeunes hommes avaient le même prénom, Le plus âgé ouvrit les yeux grands au moment où l'autre se présenta. Une coïncidence assez particulière, qui le fit sourire encore plus, avant qu'il parte en direction des dortoirs des garçons. Isaac. Drôle de coïncidence lorsque l'on sait que ce prénom veut dire « rire » en hébreu... Il monta les escaliers, un instant troublé par cette découverte, puis regarda son sac à la remarque de son homonyme, ayant un début de rire, lui aussi. Visiblement, c'était contagieux cette histoire, et même si son rire n'était pas aussi éclatant et épanouit que celui de l'autre, il ne faisait aucun doute que cela lui faisait du bien.

« C'est bon, vous pouvez le dire que j'ai l'air vraiment bizarre, ça me vexera pas...et dire que j'avais décidé de jouer la carte de la discrétion pour mon premier jour... »


Lui répondit-il, sur un ton amusé. Puis ils repartirent dans le couloir, avançant, le coeur un peu plus léger pour notre Isaac plus âgé, qui avait mit entre parenthèses ses soucis grâce à cette nouvelle rencontre et balançait son sac au rythme de ses pas. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu de conversation légère, cela ne pouvait que lui faire du bien. Il soupira pour se calmer, puis continua toujours sur un ton léger, malgré la douleur qu'il avait dans la poitrine en racontant tout ça. A présent, il savait qu'il avait saboté une bonne partie de la vie étudiante de son frère, qui bien qu'ayant du succès perdait toujours ses amis par sa faute, à cause de sa jalousie et de sa paranoïa chronique.

« Ne vous en faites pas pour 'la masse', elle a quelques avantages, vous verrez, être étudiant, c'est créer des communautés et des cercles d'amis...Un luxe qu'il est difficile de s'offrir lorsque l'on a des cours à domicile...Cela ne convient pas à tous, mais c'est tout de même quelque chose qu'il faut vivre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 25
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Dim 30 Nov - 22:40

Le psychologue resta un moment perdu dans ses songes avec un vague sourire mélancolique inscrit sur ses lèvres, il semblait repenser au passé. Le passé est quelquechose qui fait souvent souffrir à cause des regrets mais la nature humaine veut que lorsqu'on devient amnésique, on veuille retrouver sa mémoire peut importe la souffrance que l'on risque de subir si on la retrouve.

Les humains sont stupides et si fragiles mais ils se trouvent si intelligents et forts...
L'homme châtain aux reflets blonds regarda un instant Isaac de ses froids yeux verts en le détaillant et en semblant s'empêcher de parler. Il voulait peut-être l'interroger sur la mélancolie du nouvel étudiant car après tout, il était psy mais il ne dit rien. Jugeant le moment et l'endroit non convenables et Isaac lui en fut reconnaissant, il ne voulait pas parler de son passé à un inconnu, psychologue ou non, et risquer de se montrer faible devant lui. Il n'avait pas besoin de ça, il s'en sortait et n'était pas si malheureux que ça et surtout, il n'aimait pas parler de lui-même. Il préférait écouter.

L'homme aux yeux froid resta un moment troublé lorsqu'Isaac se présenta en lui révélant ainsi qu'ils avaient le même prénom. D'ailleurs, l'étudiant ne montra aucune marque de surprise lorsque le psychologue s'était présenté mais il n'en demeurait pas moins surpris.
Puis lorsque le blond fit la remarque sur les produits d'entretiens, l'homme se mit à rire et ses yeux se réchauffèrent un instant. Le rire n'était pas le même que celui d'Isaac, il riait mais au fond, on sentait qu'il y avait une petite marque de douleur.

Ironique, non, pour un psy de souffrir également ? Un psychologue était comme un médecin ou un coiffeur, incapable de s'occuper de lui-même seul alors ils allaient voir des spécialistes mais c'était tout de même plus délicat pour un psychologue, d'affirmer à un de ses confrères avoir des problèmes personnels alors beaucoup d'entre eux ne disait rien. Etait-il dans ce cas ? Isaac se posa la question mais elle ne franchit pas ses lèvres et ne se refléta pas ni sur son visage, ni dans ses yeux : question de politesse et de pudeur.
D'ailleur le psychologue en question brisa les muettes questions d'Isaac pour lui répondre d'un air amusé :


« C'est bon, vous pouvez le dire que j'ai l'air vraiment bizarre, ça me vexera pas...et dire que j'avais décidé de jouer la carte de la discrétion pour mon premier jour...

Le jeune étudiant répondit d'une voix assuré et débordante de sincérité :

-" Vous n'avez pas l'air si bizarre que ça, si l'on part du point de vue externe. Après tout, si on ne sait pas que vous êtes psychologue, on peut croire que vous êtes technicien de surface, même si vous n'avez pas la tête d'une personne passant son temps à nettoyer le lycée...Ou un professeur de sciences !? "

Ils partirent dans le couloir et il y eut un instant de silence que le jeune blond ne brisa pas, puis il regarda discrètement Isaac, le psychologue et il vit que celui-ci semblait plongé dans ses pensées avec un air de douleur à peine perceptible sur le visage.
Le jeune homme aux yeux bleus ne brisa pas le silence et cette fois-ci, ce n'était pas par politesse mais surtout par pudeur, car penser à ses problèmes est quelquechose d'important. Plus on y pense, plus on peut le résoudre en comprenant au fur et à mesure comment le résoudre et/ou le problème en lui-même.

Le fils de famille bourgeoise avait longtemps rélféchi lorsqu'il était enfermé après qu'on l'aie éloigner d'Akihiro, son vagabond préféré, et il avait pu ainsi comprendre les motivations de ses parents, même si il ne leur pardonna pas et résoudre d'une certaine manière le problème. Une fois de plus, l'homme les tira de leurs pensées tristes et douloureuses en déclarant :


« Ne vous en faites pas pour 'la masse', elle a quelques avantages, vous verrez, être étudiant, c'est créer des communautés et des cercles d'amis...Un luxe qu'il est difficile de s'offrir lorsque l'on a des cours à domicile...Cela ne convient pas à tous, mais c'est tout de même quelque chose qu'il faut vivre ! »

L'étudiant aux cheveux d'or resta un moment silencieux. Ses yeux changèrent de ton, ils devinrent d'une couleur turquoise : il était triste. Son visage fut plongé dans l'obscurité après que ses yeux aient pris cette teinte et l'autre ne put voir ses yeux, même s'il les avait sûrement entraperçu avant qu'Isaac ne les cache.
Après un silence assez pesant, Isaac remonta le visage montrant son visage et ses yeux turquoises et parla d'une voix amusée et fit un petit sourire, c'était un masque car malgré qu'Isaac n'essaie de la cacher, le fond de sa voix était mélancolique :


-" Je ne suis pas venu ici dans le but de me faire des amis... "

Il n'en dirai pas plus, il en avait même largement dit assez voire trop. Il ne pouvait pas dire à cet inconnu que le but de son arrivée ici n'était pas vraiment la découverte des Nekos ou encore se faire des amis ou tout simplement partir à l'aventure, non le but ultime, c'était de retrouver Akihiro en espérant que celui-ci était toujours sur sa longueur d'ondes et qu'il vienne aussi ici, s'il n'y était pas déjà...
Après avoir dit ça, Isaac resta de nouveau un moment silencieux puis il décida de briser de nouveau ce malaise en disant :


-" C'est votre premier jour, à vous aussi, non ? "

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Ackhart
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 27
† Age Du Perso' : 23 ans
† Profession : Psychologue
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Appartement, Au sud de la ville
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Lun 1 Déc - 22:19

La mémoire était tout de même quelque chose d'extrêmement précieux pour les êtres humains, et ceux, même si avoir ce bien irremplaçable signifiait finir sa vie rongé par les remords. Isaac savait très bien que les siens le rattraperaient vite. C'était simple, tout se détruisait lentement autour de lui. Il pensait sa mère morte à cause de lui, pour qu'il garde cette couleur cristalline dans le regard qu'il avait depuis sa naissance. Son père ne lui avait rien caché, puis, même s'il ne s'en souvenait pas très bien, il avait gardé en mémoire un souvenir d'une mère vraiment aimante, qu'il aurait aimé garder plutôt que d'en changer pour la mère de Victor…Qui était bien gentille, mais ne faisait pas le poids à côté de sa mère biologique.

Parfois, lorsqu'il était seul, il ouvrait son portefeuille, s'allongeait et contemplait la photo de sa mère, et les larmes lui montaient aux yeux. Des larmes qu'il ne fallait surtout pas verser, parce qu'il devait être fort et courageux, qu'au moins sur ce point là, sa mère soit fière de lui. Oh, si elle avait été là, elle aurait été très fière de voir son fils, brillant début dans la société, bon musicien, faisant de son mieux pour gérer une vie familiale difficile…Bien sûr, elle aurait été fière.

Il y avait bien son père aussi, peut-être la seule personne sur Terre qui pouvait encore le féliciter pour ce qu'il était devenu, mais lui préférait surtout s'occuper de sa femme et de Victor. En quelque sorte, il s'était toujours senti exclu, et s'était toujours exclu de ce cercle auquel il n'appartenait pas. Pour lui, Victor, c'était la personne avec qui il avait vécu, mais ce n'était en aucun cas un frère, au premier sens du terme…Cela ne l'empêchait pas de les aimer, tous les trois, Victor en particulier, mais pas comme une famille…
Sa véritable famille, il l'avait trouvée auprès de son groupe de musique, passer plus de dix ans avec les même lascars, cela laisse forcément des traces. Ils lui manquaient déjà, mais il s'était résolu à travailler pleinement et à abandonner la guitare en tant que professionnel, ne se faisant pas d'idées sur la difficulté qu'il aurait à en vivre, si finalement, il avait choisit cette voie là…En partie pour pouvoir aussi rester avec Victor, alors tant pis, s'il souffrait un peu, s'il ne voyait plus son groupe, il garderaient contact, de toutes façons et continuerais à leur envoyer des compositions pour qu'ils puissent les jouer, avec quelqu'un d'autre.

Il revoyait le visage baigné de lames de Ahren, son violoniste, lorsqu'il avait dit qu'il partait. C'était lui le plus fragile du groupe, ils avaient le même âge, mais lui était si frêle et délicat, qu'il se demandait comment il allait pouvoir se dérouiller seul. Enfin seul, pas vraiment, il restait les trois autres compères, Mike, le chanteur, d'origine américaine, dont la voix envoûtait vraiment et traduisait avec émotion les textes d'Isaac, Kei, le bassiste, d'origine japonaise, qu'il avait réussi à arracher aux mains d'un autre groupe de leur région et qui leur était resté très fidèle, et Hugo, un batteur extrêmement dynamique sur scène et très réservé dans la vie. Chacun avait apporté sa propre pierre à l'édifice à jamais bâti dans le cœur du jeune psychologue, l'avait aidé, avaient pansé ses plaies sans lui poser de questions, que cela soit pour son frère ou pour d'autres sujets délicats, ils ne l'avaient jamais jugé, et rien ne sortait de leur cercle d'ami…C'était tellement solide que c'en était beau, mais chacun comprenait et respectait la décision d'Isaac d'accepter cette dérogation qui lui donnait un travail sur, ainsi qu'à Victor, malgré la tristesse que cela avait répandu chez chacun d'eux.

Bien sûr que les psy souffrent, ce sont des humains totalement normaux, qui comprennent et savent mieux interpréter les signes de mal-être chez les gens, et trouvent comment les régler. Avant de connaître les problèmes des autres, ils connaissent bien sûr les leurs, qu'ils essaient d'analyser et de comprendre, à moins de les renier totalement, comme cela arrivait, par fierté, mais surtout par stupidité. Isaac était plutôt dans le premier cas, cependant, il préférait garder ses problèmes pour lui, et tenter de les régler seul, même s'il n'était pas certain que cela soit efficace, peut-être aussi parce qu'il était bien au chaud, emmitouflé dans une couverture de soucis, après tout, loin de les repousser, il passait plutôt son temps à les attirer.

A la réponse d'Isaac, il regarda l'étiquette d'un gros bidon de liquide WC, transparaissant à travers le sac. Quel genre de professeur de science pouvait bien utiliser ce genre de trucs ? Il haussa les épaules avec un sourire, septique, enfin, ce n'était rien, après tout, tout le monde nettoyait ses WC, il n'y avait pas à en faire tout un plat, ne pas le faire était au contraire, plutôt alarmant, alors pas de honte à avoir là-dessus…

"Même si vous n'êtes pas là pour vous faire des amis, vous verrez, ça vient tout seul…Vous n'avez pas vraiment une tête repoussante, je serais étonné si l'on ne venait pas vous aborder pour déjeuner avec vous ce midi, et…vous verrez, c'est vraiment une bonne expérience, la camaraderie…"


Le dortoir des garçon n'était plus très loin, en fait, encore quelques pas et ils y seraient. La chambre d'Isaac Tasaka était celle qui portait le numéro deux, il la chercha des yeux et répondit au garçon en arrivant devant, lui adressant de nouveau un grand sourire.

"Oui, je viens d'emménager, près de la mer, un joli petit appartement très sympathique, mais malheureusement, livré sans les produits de nettoyage…Donc, je me balade ça jusqu'à ce soir…Enfin bon, ce n'est pas si embêtant que ça…Vous voilà arrivé, Isaac…Mon bureau est à l'infirmerie, de ce côté-ci, si jamais vous voulez parler ou simplement prendre à boire en ma compagnie, ma porte vous sera toujours ouverte, du moment que je n'ai pas de patients…"


Il lui fit un clin d'œil discret avant de disparaître dans une pièce non loin de là, celle qui serait sans doute, son futur nid à l'académie.

[Valla ^^ normalement fini pour moi, s'il manque des chose par rapport à ta futur réponse, je rajouterais un post]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 25
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   Lun 1 Déc - 23:26

Une famille...Isaac connaissait ce mot mais pourtant, il ne sentait pas vraiment qu'il faisait parti d'une famille. Il sentait ses parents strictement interessé par le futur d'Isaac et non par lui-même, après tout, s'ils s'étaient soucié de leur fils, lui aurait-il fait subir tous ces entraînements pour devenir LE parfait gentleman poli, souriant, sympathique que tout le monde aime mais tellement...tellement HYPOCRITE. Oui Isaac était hypocrite, totalement hypocrite pour faire plaisir à son entourage. C'était comme ça qu'on l'avait élevé pendant seize ans à devenir le petit jeune homme parfaitement hypocrite qui n'oserait dire ce qu'il pense véritablement à personne et qui dit à qui veut l'entendre ce qu'elle veut entendre sans en penser le moindre mot.
Et si ses parents étaient vraiment interessés par lui, il ne l'aurait pas éloigné de Akihiro, non, ils auraient compris...Mais non, qu'on-t-ils fait ? Ils se sont empressé de séparer les deux amis au risque de les blesser, mais après tout, ils s'en contrefichent et ils avaient sûrement déjà prévu de le marier avec une jeune fille riche elle aussi sans les prévenir.

Isaac avait deux options, rester le petit chien obéissant et fidèle ou devenir un chat rebel et libre. Pour l'instant, il était plutôt destiner à rester l'éternel petit chien, surtout s'il continuait à se cacher derrière son éternel masque. Il resta un moment, les yeux dans le vague, priant, implorant ce qu'il pouvait implorer, à savoir les escaliers de son salon par manque d'inspiration qu'Akihiro comprenne et vienne ici...

Lorsque qu'Isaac dit qu'on pouvait prendre le psychologue pour un professeur de sciences, celui-ci regarda les produits contenu dans son sac avec un air septique puis répondit :


"Même si vous n'êtes pas là pour vous faire des amis, vous verrez, ça vient tout seul…Vous n'avez pas vraiment une tête repoussante, je serais étonné si l'on ne venait pas vous aborder pour déjeuner avec vous ce midi, et…vous verrez, c'est vraiment une bonne expérience, la camaraderie…"

C'était un psychologue et il ne connaissait pas le passé d'Isaac ni ses intentions alors il ne pouvait pas savoir à quel point l'étudiant se contre-fichait de se faire des amis mais qu'il était plutôt interessé de retrouver UN ami, les autres lui importaient peu car c'était cet ami en particulier qui savait détruire le masque de gentleman d'Isaac pour voir le vrai, l'unique et le sensible. Celui que PERSONNE à part lui n'avait vu pleurer ou même dans un instant de faiblesse. Les autres n'aimeraient sûrement en lui que son côté poli et gentil : son masque.
Le jeune homme blond n'insista donc pas et répondit d'un sourire poli ainsi que d'un hochement de tête affirmatif. Voilà la réponse à laquel, il s'attendait alors il l'aurait

Ils arrivèrent ensuite devant la porte de la chambre d'Isaac, celle qui portait le numéro deux et l'homme aux yeux verts et froids se tourna vers le jeune homme aux yeux bleus et lui dit :


"Oui, je viens d'emménager, près de la mer, un joli petit appartement très sympathique, mais malheureusement, livré sans les produits de nettoyage…Donc, je me balade ça jusqu'à ce soir…Enfin bon, ce n'est pas si embêtant que ça…Vous voilà arrivé, Isaac…Mon bureau est à l'infirmerie, de ce côté-ci, si jamais vous voulez parler ou simplement prendre à boire en ma compagnie, ma porte vous sera toujours ouverte, du moment que je n'ai pas de patients…"

Isaac répondit, toujours son masque sur le visage, avec un grand sourire poli et doux :

-" C'était un honneur de vous connaître, je viendrai avec plaisir vous revoir, un jour. A bientôt, j'espère "

Le psychologue lui fit un clin d'oeil puis il partit dans une des pièces non loin de là, sûrement son bureau et Isaac reprit ses valises puis entra dans sa chambre avant d'avoir toquer, on ne sait jamais....

[Bin moi j'ai fini]

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isaac débarque [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isaac débarque [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le chat de Cendrillon débarque [Fini]
» L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Rêverie ♣ :: ☆ Le Palais & Pensionnat [ Intérieur ] :: ☆ Le Hall. :: ☆ Les Escaliers & Couloirs.-
Sauter vers: