♣ Rêverie ♣


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Haruhi Okata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haru Okata
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 24
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Haruhi Okata   Mar 28 Oct - 16:19

    Personnages:

    ☆ Avez-vous choisie un personnage prédéfinit: Oui/Non.

    ☆ Nom: Okata
    ☆ Prénom: Haruhi (Haru pour faire plus court )
    ☆ Age: 17 ans
    ☆ Classe: deuxième année
    ☆ Nationalité: Japonaise
    ☆ Orientation Sexuelle: Bi, avec une préférence pour les filles.
    ☆ Groupe: Rebelle’s

    ☆ Histoire: [Minimum 10 lignes.]
    Haruhi est un fils de riche. Issu de la grande bourgeoisie, il était prédestiné à devenir avocat, médecin … Quelque chose dans ce genre. D’ailleurs, jusqu’à ses 13 ans, tout le monde y croyait. C’est qu’il est intelligent, Haruhi. Ses notes étaient excellentes, et le sont toujours. Seulement à 13 ans, il est entré dans une crise d’adolescente incontrôlable. Personne, sauf peut être lui, ne sait pourquoi il a soudain changé du tout au tout. Oui, sa vie ennuyeuse, son destin tracé dès sa naissance, tout avait changé. Voici le récapitulatif de sa vie, à partir de cette année-là.


    13 ans :

    « Haruhi… Calme toi, voyons. Ces personnes doivent avoir une bonne impression de toi. Si tu te tiens bien, tu es sur de rentrer dans leur école ! Tu sais bien qu’elle est renommée.
    - Ta gueule, maman.
    - Depuis quand me tutoies-tu?
    - Depuis que j’ai décidé que j’en avais marre de cette vie de riche.
    - Mais … Haruhi ! Je ne te permets pas. Attends que ton père l’apprenne.
    - Mon père aussi, peut aller se faire voir.
    - HARUHI ! Arrête maintenant !! »
    Un silence s’installa dans les cuisines, où Sakura Okata, ancienne mannequine finissant sa carrière dans les bras d’un riche, pour s’assurer une belle fin de vie, avait emmené son fils, afin de le remettre sur le droit chemin. Des bruits de pas s’approchèrent, la jeune femme commença à paniquer.
    « Un problème, Mme Okata ?
    - Aucun. Aucun problème. Nous arrivons tout de suite.
    - Très bien. »
    La mère de famille lança un regard noir à son fils unique, puis l’entraîna à sa suite, vers le salon. Une pièce… Enorme. Le salon à lui seul était plus grand que deux appartements « normaux ».
    Haruhi observa les deux hommes, assis sur un canapé, avec dédain.
    « Alors, Haruhi, on nous a vanté tes capacités intellectuels. Nous permets-tu de les tester ?
    - Non.
    - Pardon ?
    - J’emmerde vos tests, j’emmerde votre école. Et je vous emmerde vous ! »
    Les hommes s’indignèrent, se regardèrent, et partirent ensemble, dans un même élan.
    « HARUHI !! QU’EST-CE QU’IL T’AS PRIS ? »
    Mais il était trop tard, le jeune garçon s’était déjà enfui dans sa chambre.
    Jamais les deux hommes ne revinrent, et Haru resta dans son école actuelle. Une école de prolétaires, comme l’appelait ses parents.


    14 ans :

    « Haruhi ! Vous voulez venir manger ? »
    Aucun son ne répondit à la vieille femme. Elle était habituée à un « Pas faim ! », comme à chaque fois. Alors la domestique souriait, descendait prévenir les parents, puis remontait en douce des restes du repas au jeune garçon, qu’elle appréciait tant malgré le travail en plus qu’il lui donnait. Mais là, contrairement à d’habitude, un silence inonda le couloir.
    « Haruhi ? Répondez moi. »
    Toujours rien. Inquiète, la jeune femme poussa la porte de la chambre. Elle était ouverte, mais la pièce était vide. La fenêtre aussi, était ouverte.
    « Oh ! »
    La domestique s’approcha, observa dehors. Loin au coin d’une rue, elle l’aperçut. C’était sa première fugue.
    La vieille femme retourna dans la salle à manger.
    « Madame Okata, monsieur Okata. Haruhi ne désire pas descendre manger.
    - Ca n’est pas nouveau. Tant pis pour lui, montez lui du pain et de l’eau. Pour une fois, ça ne lui ferait pas de mal de ne pas manger les restes.
    - Très bien. »


    15 ans :

    « Qu’est-ce qu’un gamin comme toi fais dehors, à cet heure-ci ?
    - Ca te regarde ?
    - Tout ce qui concerne cette ville me regarde. T’as fugué de chez tes parents ? Pourtant, vu tes fringues, tu menais la belle vie.
    - Peut-être. Et toi, tu fous quoi ici ?
    - Je patrouille sur mon territoire. Finalement, t’es pas si idiot, malgré le fait que tu ne saches pas qui je suis. Je t’ai vu plusieurs fois traîner ici. Alors je te fais une proposition. Tu deviens mon apprenti au sein du gang… Et je te laisse te balader en paix à n’importe quelle heure chez moi.
    - Chez toi ?
    - Dans cette ville. Alors ? Tu prends ?
    - D’accord.
    - Bienvenue chez nous alors. Je suis Yuki, alpha du gang. »
    Des silhouettes apparurent, venant d’un peu partout. Les styles différaient, mais dans leurs yeux brillaient la même lueur. Il faisait parti d’un gang. Le plus dangereux. Le plus connu de la région. Et désormais, il considérait Haruhi comme l’un des leur.
    « Leçon numéro 1 : ne patrouille jamais seul. »


    15 ans et demi :

    « Hey ! Haruhi ! Viens un peu par là. »
    Le jeune garçon s’approcha du jeune homme qui l’appelait. Il était le « bêta », le second du chef.
    « Quoi ? »
    Une lueur indéchiffrable passa dans ses yeux, avant qu’il se mette à parler.
    « Alors, Haruhi. Ca fait quoi ? 6 mois que tu traînes avec nous ? Il est temps pour toi d’apprendre ce que c’est la vie. Bouges pas. »
    Le garçon fut tenter de partir. Son geste de recul n’échappa pas au bêta.
    « Si tu veux pas rester tranquille, on va t’aider. »
    Les bras du garçon furent attrapés par deux autres membres du gang. Ils le maintinrent tandis qu’il se débattait. Il sentit soudain une aiguille se planter dans l’un deux. Le liquide coula en lui. Il le sentit parcourir le chemin dans ses veines. Tout devint flou, autour de lui, il se sentit vaciller.
    « Qu’est-ce que t’a foutu ? »
    Haru reconnut la voix de l’alpha, son mentor.
    « GAKUMA ! REPONDS ! QU’EST-CE QUE T’AS FOUTU ENFOIRE ?
    - C’est bon, on voulait juste rire un peu. Calme toi ! »
    - T’es qu’un con. Merde ! Haru ! »
    Trop tard, le garçon était déjà parti. Evanoui, la dose était trop forte pour quelqu’un qui n’avait jamais touché à la drogue.

    Il se réveilla plus tard, sortant péniblement de ces rêves idiots, sans queue ni tête. Le retour à la réalité fut difficile. Sa tête le lançait.
    « Hey ! Haru … Désolé pour tout à l’heure. Ils recommenceront plus. »
    Le garçon essaya de se redresser, mais un bras l’en empêcha.
    « Tout doux. On se calme.
    - Yuki …
    - Chut. Dors encore. »

    Jamais l’alpha ne s’était montré aussi doux avec lui.


    15 ans et demi, 12 heures plus tard :

    « Yuki, pourquoi ils ont fait ça ?
    - Essaye pas de comprendre, même moi j’ai renoncé.
    - Ca les amuse ?
    - En général oui. Quand ils se trompent pas dans les doses. Ca les éclate de voir les gens divaguer, sous l’effet de la drogue. »
    Un doute s’empara d’Haru.
    « J’étais comment moi ?
    - Dans les vapes, tout le temps. C’était trop fort pour toi. »
    Le garçon crut percevoir une pointe d’ironie dans les paroles de Yuki.
    « Désolé.
    - Pour quoi ? Tu pouvais rien y faire. C’est à moi de m’excuser, j’aurai du être là. »
    Haru rougit, baissa la tête.
    « Craquant. »
    Il sursauta, surpris par le ton de son mentor. Il sentit un souffle, une respiration. Une main lui prit le menton, le releva. Yeux dans les yeux, il fixait Yuki. Jamais il n’avait vu à quel point il pouvait être beau…
    Le baiser fut d’abord bref, puis se prolongea. Un baiser passionné. Les lèvres de l’alpha étaient sures d’elle, pressante. Les lèvres de l’apprenti étaient timides. Il avait chaud. Terriblement chaud. Quelle était cette soudaine chaleur dans son cœur ?
    Quand Yuki s’éloigna, Haru resta immobile. Il avait perdu tous ses moyens.
    Le mentor se leva se dirigea vers la porte, l’ouvrit.
    « Haru ?
    - ... Euh… Oui ?
    - Qu’est-ce que je suis pour toi ?
    - Tu... Mon mentor ?
    - D’accord. »
    Un silence suivit… Puis il reprit.
    « Haru, une dernière chose.
    - Quoi ?
    - Je t’aime. »
    Les yeux de l’apprenti s’ouvrir en grand sous la surprise. La porte claqua.


    16 ans :

    « Depuis combien de temps n’es-tu pas rentré chez toi ?
    - Un bail, certainement.
    - Et si tes parents partent à ta recherche ?
    - Je ne sais même pas si ils sont au courant que je suis parti.
    - Vraiment ? Alors ça ne les dérangera pas si je te garde encore un moment…
    - Et mon autorisation à moi ?
    - Je suis l’alpha, j’agis sans autorisation.
    - De toute façon, tu l’aurais. »
    Enlacés, les deux jeunes hommes étaient allongés dans le lit de l’alpha.
    « Dis moi… Combien d’autres apprentis ont-ils subit ça avant moi ?
    - Subit ? Je ne savais pas que tu « subissais »
    - Réponds.
    - Aucun, tu es le premier.
    - Je ne te crois pas. Allez ! Avoue ! Combien.
    - Ca fait longtemps maintenant qu’on est ensemble … Tu n’as toujours pas confiance en moi ? Qu’est-ce qu’il faut que je fasse pour que tu me croies ?
    - C’est à négocier. »
    Yuki se mit à rire. Il était heureux, avec Haru. Son seul regret était de devoir cacher leur relation…


    16 ans et 3 mois :

    « AAARGH ! »
    Haruhi ferma les yeux. Il ne voulait pas voir ça.
    « Alors Yuki ? Tu souffres ?
    - Gakuma …
    - Et oui… Ton règne t’alpha touche à sa fin.
    - Pourquoi ?
    - Parce que j’en ai marre de toi … Et que je veux prendre ta place. Mais avant … Je veux que tu voies ton apprenti mourir.
    - NON ! »
    Haru ouvrit les yeux. On parlait de lui ? Mourir ? Oui … L’idée lui plaisait bien. Puisque c’était la destiné de l’alpha. Il souhaitait rester avec lui.
    « Touche un seul de ses cheveux et…
    - Et quoi ? Tu peux à peine parler.
    - Haru, barres-toi. »
    Le jeune homme ne savait pas quoi faire.
    « Non… Yuki. Je ne peux pas te laisser.
    - Si. Allez, vas-t-en ! »
    L’apprenti obtempéra.

    Il ne faisait plus parti du gang. Il n’avait plus d’amis. Il pouvait rentrer chez lui … Mais après si longtemps… Aucune autre solution ne lui venait à l’esprit.

    Sous la pluie battante, Haruhi s’enfuit, quittant la seule chose à quoi il tenait encore. Yuki.

    17 ans
    « Votre voiture est avancée. »
    Haru n’adressa même pas un regard à ses parents avant de partir. C’était lui qui l’avait demandé. Quitter cette ville qui lui rappelait tant de souvenirs. Ses parents avaient accepté, trop contents de se débarrasser de lui.
    Il se rendait sur une île. « Rêverie ». C’était moche, comme nom. Mais il n’avait pas d’autres choix.
    Il était toujours aussi intelligent, bizarrement. C’est pourquoi se rendre directement en deuxième année ne fut pas un très gros problème. Après tout, ça ne faisait qu’un an qu’il n’était plus allé en cours.


    ☆ Caractère:

    Haruhi est solitaire. Ne désirant plus s’attacher à personne, pour éviter de revivre une perte douloureuse, il évite de rencontrer des personnes. Et si toutefois il en rencontre, il fait tout pour se convaincre qu’il ne les aime pas.
    Sa situation manque de stabilité, ce qui déteint sur son caractère imprévisible. Impossible de prévoir ses réactions. Son passage dans un gang a rendu sa personnalité plus sombre. La suite l’a fait se renfermé sur lui-même. On ne peut pas dire qu’on rit beaucoup avec lui. On ne rit d’ailleurs pas du tout. Il a toujours l’air fatigué, à bout. Et c’est souvent vraiment le cas. Il n’obéit à personne, et fait seulement ce qu’il a envie de faire. Son cœur est sauvage mais glacé. Son humeur diffère selon les jours, mais le plus souvent elle est mauvaise.
    Parfois, il est méconnaissable. Des jours, comme ça, où il semble aller parfaitement bien. Ces jours-là, il lui arrive même de sourire.

    [jamais d’inspi’ pour le caractère… Ca pourrait être plus développé, je sais.]


    ☆ Physique: [Minimum 5 lignes.]

    Haruhi a les cheveux bruns. Son corps est musclé (un corps de rêve *__*), élancé. Il est plutôt grand. Son visage lui donne un air plus âgé que la réalité. Il est ténébreux. Ses yeux, à la manière de ceux d’Edward Cullen pour ceux qui connaissent, changent de couleur non pas en fonction de sa faim, mais de son humeur. Ainsi, ils peuvent être bruns, noirs, en passant par le rouge. Le rouge restant rare, puisque signe d’un énervement très fort. Mmmmh … Sinon … Puisqu’il ne parle pas beaucoup, ses sentiments son exprimés par ses yeux. Regards noirs, etc etc. (ça fait les 5 lignes là ?)



    Vous:

    ☆ Prénom:
    Marion

    ☆ Age:
    15 ans !

    ☆ Comment avez vous connut le forum?
    Ben ... j'suis aussi Katsue dessus ^^"


Dernière édition par Haruhi Okata le Mar 28 Oct - 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tetsuna Suki
~Heart White or Heart Black ?~
avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 25
† Club : Quelque part...
† Age Du Perso' : 15 ans
† Profession : Etudiante
Date d'inscription : 20/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Haruhi Okata   Mar 28 Oct - 16:37

Bienvenue... Et bonne continuation pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myûya Mikazaya
† Directeur Aux Mille Visages
avatar

Masculin Nombre de messages : 172
Age : 28
† Club : Des fous anonymes!! Sauf que c'est pas anonyme. ô_ô
† Age Du Perso' : 21 ans.
† Profession : Directeur du pensionnat.
Date d'inscription : 13/10/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Aucun pour le Moment.
Chambre/Logement: Quartier Sud en Ville.
† Relations:

MessageSujet: Re: Haruhi Okata   Mar 28 Oct - 17:25

Bien, validée! =)

_________________
.: Kyôran Kaori :.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Okata
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 24
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Haruhi Okata   Mar 28 Oct - 17:27

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haruhi Okata   Mar 28 Oct - 17:59

Re-Bienvenue Nee =)

Bonne chance pour la suite <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haruhi Okata   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haruhi Okata
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sondage Terminé] Haruhi Michiko VS Hannah Blueberry
» C'est de l'abus, je sais.
» Haruhi Suzumiya no yutsuu
» Éditeur Kazé
» Avenir, que me réserves-tu ? ((FLASHBACK ? pv.Haruhi Touka))

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Rêverie ♣ :: ★ Il Etait Une Fois.. ★ :: ☆ Fiches D’Identités. :: ☆ Les Etudiants. :: ☆ Fiches Validées.-
Sauter vers: